15.9 C
Alger
lundi 20 mai 2024

Transport / Zahana : «Modernisation et développement global et urgent des réseaux ferroviaires»

Afin d’augmenter la vitesse des trains et réduire la durée des dessertes, le ministre des Transports, Mohamed El Habib Zahana, a évoqué à Alger le lancement d’un programme global et urgent de modernisation et de développement des réseaux ferroviaires. «Dans le cadre de l’intérêt particulier accordé par l’Etat à la modernisation et au développement des réseaux ferroviaires, la Société nationale des transports ferroviaires a obtenu, au titre de l’exercice financier 2023-2024, les affectations financières nécessaires pour assurer la maintenance des structures de base des réseaux ferroviaires», a souligné le ministre lors d’une séance plénière du Conseil de la nation, consacrée aux questions orales. A cet effet, M. Zahana a affirmé le lancement d’un programme global «urgent» de recensement et de traitement des points noirs au niveau des réseaux ferroviaires, en vue d’augmenter la vitesse des trains, de réduire la durée des dessertes et d’accroître leur nombre. Les appels d’offres pour le choix des maîtres d’œuvre ont été lancés, a-t-il ajouté. Le premier responsable du secteur des Transports est revenu, en outre, sur le programme de renforcement de la flotte de la Société en locomotives et wagons motorisés, valable jusqu’en 2040 pour répondre aux besoins d’exploitation futurs. Répondant à une autre question concernant la sécurité routière, le ministre a indiqué que par souci de réduire les accidents de la route, son département aspirait «à élaborer une feuille de route, dans les prochains jours, pour sensibiliser les opérateurs dans le domaine du transport urbain de personnes et marchandises, aux risques des accidents, l’objectif étant d’en réduire l’impact». Enfin, il est à noter que dans l’optique d’augmenter la rentabilité économique des ports du pays, le ministre avait annoncé récemment que son département ministériel avait arrêté un ensemble de paramètres d’évaluation des ports du pays. «Les critères fixés représentent des indicateurs importants sur lesquels le ministère s’appuiera pour évaluer l’efficacité économique de tous les ports d’Algérie», a souligné M. Zahana. Il a fait savoir, à ce propos, que les paramètres les plus importants ont trait à la durée d’accostage des navires dans le port, la durée des opérations de traitement (chargement et déchargement), l’activité des conteneurs et autres services attendus par les clients. Ces mesures visent, a encore indiqué le ministre, «à améliorer les performances des ports algériens en conformité avec les normes internationales». Le ministre des Transports a appelé les responsables en charge de la gestion des ports à «répondre aux exigences nées des transformations économiques mondiales, en mettant en place toutes les conditions nécessaires aux activités des opérateurs économiques de l’intérieur et de l’extérieur du pays, aussi bien à l’export qu’à l’import».
Thinhinane Khouchi

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img