8.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Transport à Mostaganem: La mise en service du tramway annoncée pour le ramadhan

Le tramway est un projet qui a fait couler beaucoup d’encre depuis l’entame de ses chantiers en 2013. Un projet qui est d’une complexité non commune.
Ses péripéties avec la multinationale restent quand même une énigme dans l’histoire du développement local à Mostaganem. Un projet dont les travaux ont été transférés à la société nationale Cosider, suite à la faillite de Isolux Corzan, multinationale espagnole. Cosider a quand même buté sur une multitude de problèmes à tous les niveaux, surtout sur le plan technique. Et le cauchemar n’allait guère s’arrêter pour les citoyens du chef-lieu. Toutefois, le wali, Aissa Boulahya, depuis sa prise de fonction, en a fait une des priorités. Pour l’achèvement du chantier du tramway, le wali a dû redoubler d’efforts pour convaincre le maître d’ouvrage EMA (Metro Alger) ainsi que les autres intervenants sur le chantier de la nécessité de sortir la commune de Mostaganem des désagréments occasionnés par un chantier qui perdure. La persévérance du chef de l’exécutif a payé, puisque la fin du cauchemar se dessine réellement. Un communiqué émanant de la cellule de communication du cabinet fait état d’une rencontre tenue lundi 9 janvier avec le wali, réunissant le P-DG de EMA, le directeur de CITAL (Unité d’assemblage et de maintenance) ainsi que la SETRAM (Société d’exploitation du tramway). L’objet de la rencontre consistait à mettre les dernières retouches pour la mise en exploitation effective du tramway. Faut-il souligner, par ailleurs, que depuis déjà plusieurs mois les voitures de ce moyen de transport effectuaient des essais fréquents sans voyageurs. Aujourd’hui, on apprend que les travaux effectués par Cosider sont totalement achevés. Le wali a loué les efforts des travailleurs de ce groupe et déclaré être fier de la prouesse des techniciens algériens. D’autre part, le communiqué rapporte que jusqu’à aujourd’hui 120 postes sont déjà pourvus au niveau de l’entreprise exploitante. Aussi on informe que ces recrues sont entrées en phase de formation sur plusieurs spécialités. 30 conducteurs de tramway doivent entrer incessamment en formation, apprend-on. Le wali, en réitérant ses remerciement à la société Cosider, a recommandé à celle ci de reprendre, sur le long du tracé du tramway, soit sur 14 kms, les espaces verts, l’éclairage et veiller à la sécurité. D’autre part, le chef de l’exécutif a sollicité à l’entreprise pour entreprendre l’étude du plan de circulation pour sa mise en adéquation avec la circulation routière de la ville. Ce plan doit être mis en service avant le 15 février afin que les usagers de la voirie puissent s’adapter à la présence du tram et éviter ainsi les accidents. Il a été convenu aussi de mettre en service toutes les opérations de numérisation relatives à l’exploitation technique des voitures. A vrai dire, voulant faire cesser le spectre du chantier éternel, le wali à forcer la cadence. C’est ainsi que les décisions prises lors de la rencontre de ce jeudi sont optimistes et devraient permettre au tramway de Mostaganem de voir enfin le bout du tunnel. Vivement la fin du cauchemar pour les citoyens de la ville de Mostaganem.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img