17.9 C
Alger
jeudi 25 avril 2024

Trafic de psychotropes et de cocaïne à Kherrata: Quatre individus arrêtés et écroués

Deux dangereux individus, âgés de 28 et 38 ans, ont été arrêtés par les agents de la Brigade mobile de la police judiciaire relevant de la sûreté de daïra de Kherrata au courant de la semaine dernière.
«Il s’agit de Bakaka et son compère», indique la cellule de communication de la sûreté de wilaya, précisant qu’«ils ont été inculpés pour trafic de substances psychotropes à Kherrata et ses alentours», notamment à Bordj Mira, daïra de Darguina. Selon la même source, «l’un des individus a été arrêté à Kherrata en possession de 4 plaquettes de psychotropes de Prégabaline, soit un total de 60 capsules de fabrication étrangère et la somme de 9 000,00 DA représentant les rentes générées de la vente de cette drogue». Lors de la perquisition du domicile de l’individu, les enquêteurs ont découvert un fusil harpon ne disposant pas de permis. L’enquête a également donné lieu à l’identification du principal fournisseur des psychotropes, surnommé «Bakaka».
Une procédure judiciaire a été engagée à l’encontre des prévenus pour «possession, transport de substances psychiatriques en vue de les commercialiser». Suite à quoi, ils ont été présentés devant la juridiction compétente et convoqués à une comparution directe, à l’issue de laquelle le surnommé «Bakaka» a été condamné à 5 ans de prison ferme, alors que son compère a écopé de 2 ans de réclusion ferme.
Par ailleurs, deux individus, âgés de 29 et 33 ans, ont également été arrêtés par les agents de la Brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) de Kherrata au courant de la semaine dernière.
Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, «ils ont été interpellés dans un point de contrôle dressé sur la RN 09 le soir, à l’entrée de la ville de Kherrata, alors qu’ils roulaient à bord d’un véhicule de marque Volkswagen (Golf) et avaient en leur possession une quantité de cocaïne et une somme d’argent d’une valeur de 47 000,00 DA».
Une procédure judiciaire a été engagée à l’encontre des prévenus qui ont été mis en examen pour «commercialisation de drogue» et présentés devant le parquet puis écroués.
Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img