32.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Tout est fin prêt pour le grand retour des touristes La Tunisie, destination de prédilection des Algériens

A J-2 de la réouverture des frontières avec la Tunisie, fermées depuis deux ans en raison de la pandémie de Covid-19, plus d’un million d’Algériens s’apprêtent à mettre le cap sur la Tunisie qui reste toujours la destination de prédilection pour nombre d’entre eux, à la recherche de bons services à des prix compétitifs.
Après deux années très difficiles pour le tourisme en Tunisie, l’année 2022 s’annonce plutôt sous de bons auspices. Il est, en effet, attendu que plus d’un million d’Algériens se rendent dans ce pays voisin durant l’année en cours. La réouverture des frontières ne manquera pas non plus d’encourager les Algériens, notamment les habitants de l’Est du pays, à faire encore une fois de la Tunisie leur destination touristique estivale de prédilection. Selon le président du Syndicat national algérien des agences de tourisme, Nadhir Belhadj, un grand nombre d’Algériens ont pris contact avec les agences de tourisme pour s’informer des voyages et les offres présentées, et ce, immédiatement après l’annonce de l’ouverture des frontières.
Il ne s’agit point de hasard. Cet engouement tire son origine de l’accueil sans cesse chaleureux réservé par les Tunisiens à leurs frères Algériens et de l’amitié qui lie les deux peuples depuis des décennies. En outre, la Tunisie est proche et les Algériens peuvent s’y rendre facilement par route. Selon les dernières statistiques, 90 % des Algériens qui se rendent en Tunisie partent par route. En plus de cela, l’accessibilité des prix chez nos voisins tunisiens n’est pas à démontrer. C’est moins cher qu’ailleurs, ce qui permet à toutes les classes de la population d’avoir droit à des vacances. La qualité des prestations, l’accueil, les chambres, sont à la hauteur des attentes des touristes. Dans une déclaration au quotidien «Echourouk», Nadhir Belhadj a indiqué que les hôtels tunisiens sont pris d’assaut cet été, avec des réservations qui ont atteint les 80 %, alors que même les agences de tourisme ont du mal à réserver, car la Tunisie connaît ces jours-ci une affluence massive de touristes de différents pays du monde après la levée des restrictions de Covid-19. Malgré cette réalité imposée, Belhadj a assuré que les agences de tourisme cherchent à traiter avec les hôtels avec lesquels elles ont des accords et programmes périodiques.

Tout est fin prêt
Les autorités tunisiennes et algériennes sont déjà à pied d’œuvre en prévision de
l’échéance du 15 juillet. Le ministre de l’Intérieur, Kamel Beldjoud, a rencontré, avant-hier à Oum Teboul, dans la wilaya d’El Tarf, qui enregistrait avant la pandémie de Covid-19 le transit de plus de 1,5 million de voyageurs, son homologue tunisien Tawfik Charafeddine, pour examiner l’état de disposition des postes frontaliers terrestres tuniso-algériens à accueillir les voyageurs des deux pays.Toutes les dispositions ont été prises pour garantir l’entrée des Tunisiens en Algérie et des Algériens en Tunisie dans d’excellentes conditions, à partir du 15 juillet prochain, selon Kamel Beldjoud. Lors d’un point de presse animé au centre frontalier d’Oum Teboul, Beldjoud a indiqué avoir évoqué avec son homologue tunisien beaucoup de points et de détails visant à garantir un bon accueil et une bonne prise en charge des citoyens lors de l’entrée et de la sortie des deux pays, depuis leur arrivée aux postes frontaliers terrestres lors de l’entrée, jusqu’à leur retour et leur sortie de ces postes. Il a souligné que toutes les conditions sont offertes pour assurer la quiétude et le repos des citoyens durant leur déplacement vers les deux pays, affirmant que la volonté et les moyens existent et les postes frontaliers seront renforcés par tous les moyens matériels et humains afin de garantir l’accueil des citoyens 24h/24 dans les meilleures conditions. Neuf postes frontaliers existent entre les deux pays dans plusieurs wilayas. Ainsi, Beljoud a appelé les citoyens à diversifier leurs choix des postes durant leur déplacement pour entrer ou quitter le pays, afin d’éviter un éventuel rush sur l’un des postes au détriment des autres.De son côté, le ministre de l’Intérieur tunisien a affirmé que les autorités de son pays s’attachaient à prendre toutes les mesures nécessaires pour un excellent accueil des Algériens qui viendraient passer leurs vacances d’été en Tunisie. Il a ajouté que les autorités tunisiennes œuvraient à lever toutes les entraves devant les Algériens durant leurs vacances sur le territoire tunisien.
Louisa A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img