18.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Tourisme: La reprise mondiale des voyages d’affaires est plus lente que prévu

La reprise s’annonce plus longue que prévu pour les voyages d’affaires, qui ne devraient retrouver leur niveau pré-pandémique qu’en 2026, et non en 2024, a averti, lundi, l’association mondiale du tourisme d’affaires (GBTA) dans son rapport annuel 2022.

Par Salem K.
«La reprise a rencontré des difficultés (…) repoussant les prévisions d’une reprise complète à 2026 au lieu de 2024 comme prévu précédemment», indique cette association basée aux Etats-Unis dans un communiqué. La GBTA souligne ainsi qu’«alors que de nombreuses conditions de reprise liées au Covid se sont améliorées, de nombreuses conditions macroéconomiques se sont détériorées rapidement au début de 2022». En 2019, les dépenses mondiales liées aux voyages d’affaires s’étaient élevées à 1 400 milliards de dollars. Elles avaient chuté de plus de moitié en 2020, sous l’effet de la pandémie, à 661 milliards de dollars, et étaient peu remontées en 2021, à 697 milliards de dollars. Elles devraient atteindre 933 milliards en 2022 (+33,8 %), avec cependant de fortes différences selon les régions, détaille la GBTA. L’Amérique du Nord a mené la reprise en 2021, tandis que l’Europe de l’Ouest a été la seule région à avoir enregistré une baisse des dépenses l’année dernière, à cause des conséquences du Covid. «Les deux régions devraient connaître les reprises les plus fortes», précise l’organisation. L’Asie-Pacifique avait connu en 2021 une forte reprise, tirée par la Chine, mais «cela s’est inversé en 2022», en raison de la politique «zéro Covid», et alors que «d’autres pays de la région ne se sont ouverts que lentement», tandis que le rythme plus lent des vaccinations en Amérique latine y a ralenti la reprise.
S. K.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img