20.9 C
Alger
jeudi 11 août 2022

TNA : L’association « Ahl El Fen » présente le spectacle « All Stars 5, au théâtre des merveilles’’

 

« All Star 5, au théâtre des merveilles’’, un spectacle de chants et de danses classiques et contemporaines a été animé, jeudi soir à Alger, par l’association culturelle « Ahl El Fen » pour la musique, la danse et le théâtre, devant un public nombreux.

Accueilli au Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (TNA), le spectacle a permis d’apprécier un programme riche et varié, préparé par les 150 membres de l’association, sous la houlette de Nesrine Bourahla, présidente de ce collectif.

Durant plus de trois heures de temps, les élèves de l’association, de différents âges et niveaux ont présenté leurs programmes respectifs, sous la direction artistique de Hani et Chaker Bourahla pour la musique et la danse respectivement.

Après une scène d’exposition, une danse fusionnant les genres classique et moderne intitulée « Cinq saisons présentent leurs Stars » a été menée par une quinzaine de ballerines, toutes de rouge vêtues, qui ont accompagné les solistes Kamelia Oukid et Chakir Bourahla.

Alternant danses et chants, l’association Ahl El Fen a ensuite présenté le jeune Orchestre de la classe initia le et sa trentaine de chérubins, qui s’est essayé avec succès à reprendre quelques chansons de référence de la musique andalouse.

Soutenue par de petits virtuoses, à l’instar de Sophia et Racim Ameur (5 et 4 ans), la petite soliste Inès Saïdj (5ans) s’est particulièrement distinguée avec sa voix juste au ton cristallin.

Après la brillante prestation de l’Orchestre chaâbi féminin, nouveauté dans l’association, qui a entonné quelques pièces du répertoire populaire, les voix suaves d’Anais Oukid et Imène Amarouche ont pris le relai, interprétant, entre autres pièces, « Ya loun el aâssel », « Amchi ya Rassoul » et « Ya ness djarat’li el gharayeb ».

          « La Casa d’el TNA », une autre chorégraphie brillamment rendue par l’ensemble des danseurs du collectif, a vu le jeune Abderrahmane Laïhem (10ans) se démarquer, avec quelques figures de style particulièrement difficiles, qu’il a exécutées dans la grâce du mouvement et la beauté du geste.

La classe supérieure et « Tarboucha Project », l’autre nouveauté de l’association, qui consiste à reprendre les chansons algériennes à succès et les restituer dans un nouvel habillage artistique, qui mêle la musique à la danse a clos le spectacle très apprécié par l’assistance.

R.C.

Article récent

Le 11 Aout 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img