15.9 C
Alger
vendredi 30 septembre 2022

Tlemcen: Dépistage précoce du déficit auditif auprès des scolarisés en octobre prochain

L’Association nationale «Ismaâ» (écoute) des enfants malentendants et implantés cochléaires, dont le siège est à Tlemcen, envisage de lancer un programme de dépistage précoce du déficit auditif chez les enfants scolarisés à partir du mois d’octobre prochain, a-t-on appris, jeudi, de l’association.

Par Faten D.
Un plan d’action conjoint entre l’association et la Direction de l’éducation de la wilaya sera élaboré au mois d’octobre prochain, portant sur le dépistage précoce du déficit auditif chez les élèves scolarisés des trois paliers de l’éducation, à l’effet de les prendre en charge et les doter, si besoin est, en prothèses auditives, a précisé le président d’Ismaâ, Mohamed Benabdellah, à l’APS.
Il a indiqué que l’opération de dépistage précoce du déficit auditif s’effectuera par trois unités qui seront désignées par la Direction de l’éducation de Tlemcen pour chaque palier, soulignant que l’association prendra en charge l’opération d’évaluation du degré de surdité et d’orienter ceux qui ont une faible audition sensorielle vers le médecin spécialisé en ORL (oreille,nez et larynx) pour évaluer leur cas et les réorienter, de nouveau, vers l’association pour leur prise en charge et leur dotation en appareils auditifs, en coordination avec l’Office national d’appareillages et accessoires pour handicapés (ONAAPH) et des privés spécialisés dans les appareils auditifs.
En outre, il est prévu, à la faveur de ces initiatives, l’organisation d’un colloque sur l’importance du dépistage précoce du handicap auditif au profit des travailleurs du secteur de l’Education parmi les enseignants, les inspecteurs, les directeurs d’établissement, en octobre prochain, pour les sensibiliser, par les experts et les spécialistes, sur l’importance du dépistage précoce et la manière de se comporter avec les élèves qui souffrent de ce handicap, afin d’éviter des difficultés ayant une incidence sur la scolarité des élèves malentendants, selon la même source.
M. Benabdellah a fait savoir, d’autre part, qu’une unité de soins, sise à haï Oudjlida dans la commune de Tlemcen, sera dédiée au dépistage précoce du handicapé auditif sensoriel chez les nouveau-nés, expliquant qu’il a été procédé à la formation de deux psychologues, deux sages- femmes et un médecin généraliste sur la manière d’utilisation d’un appareil acquis par l’association grâce au soutien des autorités de wilaya de Tlemcen pour un coût de 2 millions DA, en attendant un autre arrivage au profit des utilisateurs du secteur de la Santé pour lancer l’opération en septembre prochain.
L’association Ismaâ dénombre que sur 1 000 nouveau-nés, deux à 3 cas ont un déficit auditif sensoriel, alors que 7 000 enfants au niveau national ont bénéficié d’implants cochléaires entre 2007 et 2021, a-t-on signalé.
F. D.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img