32.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Tizi Ouzou/Intenses activités de la conservation locale des forêts: Lutte contre l’occupation illicite des terrains et plantation des zones

La Conservation des forêts de la wilaya de Tizi Ouzou multiplie ses actions sur le terrain à la faveur des conditions climatiques.

Par Hamid Messir
Les forestiers sont de plus en plus présents sur le terrain pour des opérations de reboisement des régions touchées par les incendies de l’été 2021, de lutte contre l’occupation illicite des espaces forestiers domaniaux, l’ouverture de nouvelles pistes agricoles ou encore le recensement des oiseaux migratoires de passage dans la région. En effet, en cette dernière quinzaine de janvier courant, la Conservation des forêts de Tizi Ouzou a participé à la plantation de 1.000 plants de chêne- liège dans le canton Lalem relevant de la commune Aït Aggouacha durement touchée par les feux de forêts du mois d’août dernier. L’opération en question s’inscrit dans le cadre de la campagne de plantation 2021/2022 menée dans la circonscription des forêts de Larba Nath Irathen, en collaboration avec l’ERGR Djurdjura, l’association des chasseurs de Aïn El Hammam, l’association Ithran de Tizi Ouzou. Au nord-est de la wilaya de Tizi Ouzou, le même organisme public a lancé des travaux d’ouverture de piste sur 2 km dans la localité de Tiwidhiwin relevant de la commune d’Azeffoun. Ce projet est confié à l’entreprise ERGR Djurdjura dans le cadre du programme de développement rural. L’opération annuelle de recensement des oiseaux migrateurs est également lancée par les mêmes services depuis quelques jours dans les zones humides (plans d’eau) situées au niveau de l’Oued Ksari, Tizi Ghenif, Aïn Zaouia, Taksebt, Sidi Khelifa, Tagma, Djebla, Boghni et Sébaou. Enfin au volet de la lutte contre les occupations illicites dans le domaine forestier national, la Conservation des forêts de Tizi Ouzou est encore intervenue cette semaine au niveau du canton de Targa N’Mechdraga dans la forêt domaniale relevant de la commune d’Aït Aïssa Mimoun Ouzou où une clôture en treillis soudé érigée illicitement sur un linéaire de près d’une centaine de mètres a été démantelée et une superficie de près de 4.000 m2 de terrain domanial a pu être récupérée. Alors que l’auteur a été présenté devant le tribunal territorial compétent.
H. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img