23.9 C
Alger
vendredi 1 juillet 2022

Tizi Ouzou/Ath Yanni: 2e Salon du livre «Mouloud-Mammeri» du 24 au 28 mai

La 2e édition du Salon du livre «Mouloud-Mammeri» d’Ath Yanni (Tizi Ouzou) se tiendra du 24 au 28 mai courant. Elle sera marquée par une importante participation d’auteurs-écrivains algériens, tout en étant ponctuée de rencontres-débats et conférences thématiques, annoncent les organisateurs.

Par Racim C.
L’événement qui s’inscrit désormais dans la régularité après le franc succès enregistré lors de la 1re édition en 2021, est organisé par l’Association culturelle «Loisirs de Jeunes» (ACLJ) d’Ath Yanni, en collaboration avec les autorités locales, et sera abrité par la maison de jeunes «Keddache-Ali» de la commune.
La manifestation verra la présence de plus d’une centaine d’auteurs, 26 maisons d’édition et de 4 librairies nationales, précise à l’APS l’un des organisateurs, Makhlouf Boughareb. Les conférences seront animées par des écrivains et des universitaires.
La cérémonie officielle d’ouverture du salon, prévue à 10h, sera suivie de la 1re table ronde «Tira Ntlawin» (écritures de femmes), animée par Chabha Bengana et Rachida Sidhoum. Mohand Akli Salhi et Takfarinas Nait Chabane débattront, dans l’après-midi, de la thématique de «la production littéraire amazighe», avant un échange-dédicace avec l’auteur Arab Si Abderrahmane autour de son roman «La colline sacrifiée».
La seconde journée du salon sera entamée par une table ronde autour de «L’héritage de Mohya» (auteur, parolier, traducteur et poète), avec Said Chemakh et Amar Laoufi, suivie d’un échange du public avec Habib Allah Mansouri sur la problématique de «L’usage de la terminologie de l’histoire», puis avec Lyes Belaidi autour de son livre «Tasnaght N’umezruy» (La sagesse de l’histoire).
Dans l’après-midi, une table ronde sur «Le patrimoine amazigh» sera animée par Djamel Laceb, Hamid Bilek et Hacene Halouane, suivie d’une causerie avec Achite Belkacem sur «La mémoire et le vécu locaux à Ath Yanni». Pour la journée de jeudi, et dans le cadre du volet «Un auteur/Un livre», il est prévu la présentation des romans «La relique» de Hocine Haroun et «Dans le ciel des oiseaux et des étoiles» de Ali Mouzaoui.
Une conférence sur «L’Algérie des temps préhistoriques, un patrimoine méconnu» présentée par Ginette Aumassip s’ensuivra dans l’après-midi, puis une table-ronde intitulée «Une nouvelle place pour la pensée et l’écriture féminine» sera présentée par Selma Hellal en présence de Maya Ouabadi et Saadia Gacem.
Malika Fatima Boukhellou animera, pour sa part, une conférence sur «L’intellectuel mammerien».
Vendredi, les romans «Le prodige» de Tarik Ait Menguellet et «Marée basse» de Adib Benazzi seront présentés. Ils seront suivis par les présentations de Rostom Touati Adib autour de «La névrose contemporaine dans la littérature», d’Idir Hachi sur «L’insurrection de 1871» et par un hommage de Mocrani Hamdane à Tahar Djaout, intitulé «Silence».
Au dernier jour du salon, le public appréciera les ouvrages de Salima Mimoun, «La pieuvre», et de Ferroudja Ousmer, «Derrière les larmes de ma grand-mère», avant la tenue d’une table ronde sur l’écriture de la jeunesse, en présence de jeunes auteurs, suivie d’une conférence de Ali Cherrak sur la «Rétrospective du mouvement national».
Au programme de cette édition, sont également prévus des ateliers de chants, de contes et d’écriture, dont l’un animé par l’écrivain-journaliste, Arezki Metref.

R. C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img