26.9 C
Alger
jeudi 30 juin 2022

Tindouf: Le traitement du palmier contre le Boufaroua et le Myelois a donné de «bons» résultats

La campagne de traitement du palmier contre les maladies du Boufaroua et du Myelois a donné de «bons» résultats dans la wilaya de Tindouf, a-t-on appris, hier, de la Direction des services agricoles (DSA). Menée entre mai et août de chaque année, la campagne a touché les palmeraies situées dans les communes de Tindouf et d’Oum-Laâssel, sur une superficie de 435 hectares, a indiqué le DSA de Tindouf, Laïd Bouazza.
Elle a permis d’éradiquer ces deux maladies au niveau des palmeraies affectées et d’améliorer la production, aux plans de la qualité et de la quantité, surtout pour les variétés de dattes locales telles que Lahmira, Tennasser, El-Feggous, Hartane, Laâdhem et El-Khalt, a-t-il précisé. La campagne a été précédée par la distribution aux agriculteurs d’insecticides spécifiques, un produit soutenu par l’Etat et fourni en quantités suffisantes, et ce, à travers des sorties des services agricoles concernés aux périmètres agricoles dans le cadre de la lutte contre les maladies du palmier, notamment le palmier productif, a ajouté le responsable. La DSA a également fait état de l’organisation de sessions de vulgarisation en direction des agriculteurs, portant sur le mode d’utilisation de ces insecticides dans la lutte contre les maladies du palmier entravant le développement de la filière phœnicicole, en plus d’avoir dépêché une équipe de l’Institut national de protection des végétaux pour le traitement des palmiers difficiles.
La filière phœnicicole a connu ces dernières années un essor «notable», grâce aux différents projets accordés aux agriculteurs de porter les superficies dédiées à la culture du palmier de 12 hectares à 700 hectares actuellement, selon les services agricoles.

Amel N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img