21.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

Tigzirt va renouer avec son Festival international des belles nuits: Ait Menguellet, Mohamed Allaoua, Algérino et Takfarinas au programme

La ville de Tigzirt, à une quarantaine de kilomètres au nord de Tizi Ouzou, va renouer cet été avec la troisième édition du Festival international de belles nuits durant deux week-ends.

Par Hamid Messir
Des grandes stars de la chanson kabyle en particulier et algérienne en général seront au rendez-vous pour animer des concerts en nocturne au niveau de l’espace Louni. Le programme détaillé de ce festival a été dévoilé dimanche par les organisateurs, au cours d’une conférence de presse tenue à la maison de la culture Mouloud-Mammeri. Pour Hakim Bellout, membre du comité d’organisation de l’événement, l’objectif à travers la relance de cette activité après deux années de suspension en raison de la crise sanitaire du Covid-19, est d’institutionnaliser le festival et doter ainsi la station balnéaire de Tigzirt à l’occasion de la saison estivale d’un rendez-vous culturel. L’idée est venue de l’expérience des Nuits du ramadhan de Boudjima, avant que l’on songe à lancer ce festival depuis 2016 avec le concours de l’opérateur économique Aziz Khial, a rappelé le même intervenant. Les deux premières éditons du festival avaient été couronnées d’un grand succès, a-t-il tenu à le souligner. Le contexte sanitaire lié au Covid-19 a freiné l’initiative, à l’instar des autres manifestations. La décision de sa relance cet été a été prise quelques mois avant, à la faveur de l’amélioration des conditions sanitaires, a précisé Hakim Bellout, et le choix a été porté sur Lounis Ait Menguellet, Mohamed Allaoua, Takfarinas et Algérino pour cette nouvelle édition. Pour Aziz Khial, l’idée est dictée aussi par le besoin d’animer la ville de Tigzirt durant l’été afin d’attirer plus d’estivants. La réussite des deux premières éditions a également incité l’équipe organisatrice à lancer cette 3e édition, d’autant plus que des sponsors privés ont été convaincus pour soutenir le projet. Les représentants de l’APC de Tigzirt, de l’APW, de la Direction de la culture et de l’ONDA ont affiché, à l’occasion, leur disponibilité à accompagner le dossier de demande d’institutionnalisation du festival. Le choix d’abriter le festival au niveau de l’espace Louni sur les hauteurs, au sud de la ville de Tigzirt, est dicté par sa capacité d’accueillir jusqu’à 12 000 personnes et le lieu de son implantation offre plus de places pour le stationnement des véhicules, a tenu à souligner Aziz Khial. Interrogé sur les critères fixant le prix du billet d’accès aux spectacles du festival à 1 200 dinars, les organisateurs ont tour à tour soutenu que celui-ci a été bien étudié selon les moyens mobilisés et les commodités offertes au public attendu. Ils n’ont pas manqué de rappeler que les moyens techniques mis en place sont d’une grande qualité professionnelle et ont nécessité d’importants moyens financiers. Il a, à ce propos, confié que les éditions précédentes ont été concrétisées avec un budget déficitaire supporté par les partenaires. Les organisateurs ont saisi une nouvelle fois l’occasion pour lancer un appel à d’autres organismes publics et privés pour adhérer au projet afin d’envisager la révision à la baisse du prix du billet et permettre ainsi à un public encore plus large d’y assister. A la question relative aux autres activités prévues durant ce festival (28 juillet au 6 août), les initiateurs ont annoncé l’organisation de rencontres artistiques en dehors du site principal et à divers endroits de la ville de Tigzirt, avec la participation du mouvement associatif culturel en étroite collaboration avec la Direction de la culture. A l’ouverture des quatre concerts, de jeunes talents seront invités pour encourager la création artistique, toujours selon les intervenants. D’autres activités seront intégrées à l’avenir, ont tenu à assurer les conférenciers, afin de rassembler toutes les forces vives culturelles de la région au sein de ce festival et rendre Tigzirt plus attractive, notamment durant la saison estivale. A noter que pour le week-end des 28 et 29 juillet, Lounis Ait Menguellet et Mohamed Allaoua animeront respectivement les concerts de jeudi et vendredi, alors que le second week-end Takafarinas et Algérino seront au rendez-vous.
H. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img