26.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Thème d’une journée d’étude à Ouargla: L’entrepreneuriat et l’investissement dans l’aquaculture en débat

L’entrepreneuriat et les perspectives d’investissement dans l’aquaculture a été le thème d’une journée d’étude organisée hier à Ouargla, à l’initiative de la Direction locale de la pêche et des ressources halieutiques (DPRH) et la Maison de l’entrepreneuriat à l’Université Kasdi-Merbah de Ouargla (UKMO). Cette rencontre a pour objectif de mettre en exergue les opportunités de l’entrepreneuriat et de l’investissement dans la filière de l’aquaculture à travers la région du sud-est du pays, a déclaré le directeur du secteur, Salah Eddine Oudainia. Elle vise aussi à contribuer à l’encouragement des porteurs de projets désireux d’investir dans diverses activités relatives à l’aquaculture avec le concours de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (Anade) et l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (Angem) notamment, a ajouté M. Oudainia, et ce, poursuit-il, en application d’une stratégie nationale visant à créer 1 000 entreprises aquacoles à l’échelle nationale. Pour cela, la DRPH qui chapeaute six wilayas de la région sud-est du pays, à savoir Ouargla, Tamanrasset, Ghardaïa, El-Menia, Laghouat et Djanet, «n’épargnera aucun effort pour la création du plus grand nombre possible d’entreprises aquacoles projetées», a-t-il fait savoir. Pas moins de 180 étudiants et diplômés porteurs de projets dans des créneaux divers, tels que l’informatique, l’industrie, l’agriculture et l’aquaculture, ont été formés, depuis le début de l’actuelle saison universitaire (2021-2022) à ce jour, a annoncé pour sa part le premier responsable de la Maison de l’entrepreneuriat, Dr Mohamed Goudjil. Entre 500 et 600 étudiants bénéficient chaque année de sessions de formation spécialisées au niveau de la Maison de l’entrepreneuriat depuis sa création en 2013, qui s’implique dans l’accompagnement d’idées et la créativité, a-t-il souligné. Plusieurs conférences ont été au menu de cette rencontre qu’a abritée la Faculté des sciences de la nature et de la vie à l’UKMO, entre autres, «Les opportunités de l’investissement dans la pêche et l’aquaculture», «La contribution de l’Angem dans la génération des emplois dans l’aquaculture», «Le rôle de l’Anade dans l’aquaculture» et «Comment créer et gérer des coopératives de la pêche et de l’aquaculture», selon les organisateurs. «L’aquaculture et les opportunités de l’investissement dans l’industrie de transformation» et «l’utilisation de la spiruline dans les produits de beauté» sont d’autres thèmes retenus au programme de cette journée d’étude organisée conjointement par la DRPH et la Maison de l’entrepreneuriat, en collaboration avec la Chambre inter-wilaya de la pêche et de l’aquaculture (CIWPA), la Faculté des Sciences de la nature et de la vie et les annexes locales de l’Anade et l’Angem.
Maya N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img