24.9 C
Alger
mardi 9 août 2022

Télécommunications : Déclaration d’Alger : accélérer la fourniture d’une connectivité universelle en Afrique

Les travaux de la 6e Conférence des plénipotentiaires de l’Union africaine des télécommunications (UAT) ont été clôturés mardi soir par la Déclaration finale d’Alger, dans laquelle les participants se sont engagés à accélérer l’expansion et la fourniture d’un accès et d’une connectivité universels dans toute l’Afrique.

Par Hamid N.

Les ministres africains du secteur des pays membres de l’UAT se sont également engagés, à l’issue de leurs travaux de deux jours présidés par le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, à accélérer l’expansion et la fourniture d’un accès et d’une connectivité universels aux zones non desservies et mal desservies pour parvenir à la transformation numérique. Ils se sont engagés à améliorer l’accès sécurisé à des TIC de qualité, à des prix justes et abordables, quel que soit le lieu, tout en accordant une attention particulière aux femmes, aux filles, aux enfants, aux personnes âgées et aux personnes handicapées et/ou ayant des besoins spécifiques.
Il s’agit aussi pour les participants de mettre tout en œuvre pour accélérer la formulation des stratégies et des plans de relance des TIC pour atténuer l’impact du Covid-19 et des catastrophes liées au changement climatique.
Les ministres africains se sont aussi engagés à coopérer à l’élaboration d’une politique numérique commune sur la sécurité des réseaux et des systèmes d’information pour assurer la cybersécurité sur le Continent africain. Ils se sont accordés à coordonner (par esprit de solidarité et d’unité) pour assurer la nomination des candidats africains aux postes de direction dans les organisations internationales des TIC. Il s’agit aussi d’assurer l’innovation, la participation des jeunes et leur engagement dans la prise de décision pour relever les défis actuels et futurs de l’Afrique, tels que la pauvreté et le chômage.
Les ministres africains du secteur des TIC ont appelé à assurer l’évaluation et le suivi continus des progrès réalisés dans la réduction de la fracture numérique, grâce à la réalisation de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA) et des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies.
A l’occasion de la 6e session de la Conférence, le Kenyan, John Omo, a été réélu au poste de secrétaire général de l’UAT pour un mandat de 4 ans.
La 6e session de la Conférence des plénipotentiaires de l’UAT d’Alger, qui s’est tenue également en prévision de la prochaine Conférence des plénipotentiaires de l’UIT, prévue en septembre prochain en Roumanie, a été précédée par un nombre de réunions entamées le 18 juillet à Alger.
H. N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img