25.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

Tébessa : Plus de 7 000 éleveurs bénéficieront d’aliments de bétail subventionnés

Plus de 7 000 éleveurs de la wilaya de Tébessa bénéficieront d’aliments de bétail subventionnés par l’Etat, en application de la récente instruction du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, a indiqué, dimanche, le président de la Chambre de wilaya d’agriculture, Mostefa Soltani.

Par Lina H.

Dans une déclaration à l’APS, le même responsable a précisé que la vaste opération lancée par le ministère de l’Agriculture pour assainir et actualiser les listes des bénéficiaires d’aliments de bétail subventionnés a permis de recenser dans la wilaya plus de 7 000 éleveurs remplissant les conditions exigées. Ces listes ont été élaborées au terme des travaux entamés en octobre passé par une commission de wilaya composée de représentants de la Direction des services agricoles, de la Chambre d’agriculture et des sections locales de l’Unpa et du Conseil interprofessionnel de la filière des viandes rouges, a-t-il déclaré.
La même source a précisé que les listes ont été envoyées aux deux Coopératives locales de céréales et légumes secs et à l’Office national d’aliments de bétail pour entamer la distribution des aliments au niveau de 18 meuneries et points de vente répartis sur les diverses communes dont Bir El Ater, Chréa, Tébessa et El Aouinet.
Chaque éleveur bénéficiera de 10 kg d’aliments par bête et par mois à raison de 1 500 DA le quintal, a-t-on fait savoir. De leur côté, plusieurs dizaines d’éleveurs rencontrés par l’APS se sont plaints de la pénurie des aliments de bétail et du renchérissement de leurs prix qui affectent leurs activités.
Eleveur possédant plusieurs dizaines d’ovins dans la commune El Ma Labiod, Sadek Bouchegra souligne que le problème réside dans le non-respect par les meuneries des tarifs de référence subventionnés par l’Etat, causant la pénurie de ces aliments et le renchérissement de leurs prix.
Le son dont le prix du quintal est fixé par instruction ministérielle à 1 500 DA est actuellement vendu à 3 600 DA sur le marché parallèle et même par des meuneries, a ajouté l’éleveur, estimant que cette situation a pesé lourd sur les éleveurs de la wilaya qui enregistre un déficit pluviométrique depuis 8 mois appauvrissant les parcours. La wilaya de Tébessa recense plus de 720 000 ovins, 110 000 caprins, 4 000 bovins et 2 010 chameaux, selon la Direction des services agricoles.
L. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img