22.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

Tébessa: Mesures d’urgence pour améliorer l’AEP durant l’été

La Direction des ressources en eau de la wilaya de Tébessa a pris des mesures d’urgence en vue améliorer l’alimentation en eau potable (AEP) dans plusieurs communes et assurer équitablement la distribution de l’eau entre les zones urbaines et rurales, a-t-on appris auprès de cette direction.

Par Samy Y.

La directrice locale des ressources en eau par intérim, Sonia Rehahlia, a affirmé que des mesures exceptionnelles ont été prises dans le but d’améliorer l’alimentation en eau potable au profit d’environ 800 000 âmes en prévision de la saison estivale. La décision intervient, a précisé la même responsable, suite à la baisse du volume d’eau à cause du manque de précipitations ces dernières années. Indiquant que l’alimentation en eau de la population repose principalement sur les eaux souterraines avec un taux de plus de
8 %, Mme Rehahlia a déclaré que la moyenne de distribution de l’eau potable est d’une fois par jour au niveau de 6 communes, une fois tous les deux jours dans 4 communes, et une fois tous les trois jours à travers 18 communes.
Afin de répondre aux besoins de la population pendant la saison estivale, un programme spécial a été établi à travers la mobilisation de près de 70 camions-citernes, dont 11 relèvent de l’Algérienne des eaux, qui sillonneront les zones urbaines et les zones rurales, a fait savoir la même source. Le programme élaboré, a ajouté la même responsable, consiste également à la mise en service de certains puits profonds, nouvellement réalisés, et l’exploitation des réseaux de distribution d’eau ayant fait l’objet récemment d’opérations de renouvellement dans plusieurs régions, à l’instar de Cheria, El Ogla, Bir Mokkadem, Ain Zerga, Morsott et Hammamet. S’agissant du chef-lieu de wilaya, une opération d’équipement et de raccordement de 2 puits profonds au réseau d’électricité, financée dans le cadre du Fonds national de l’eau, a été lancée, la mise en service d’une nouvelle station de pompage dans la zone de Karat Soltane, avec un débit de 5,134 m3 par jour, ainsi que des réseaux de distribution nouvellement réalisés dans quelques cités, a-t-elle poursuivi. En outre, une pompe a été installée au niveau d’un réservoir d’une capacité de 5 000 m3, destiné à l’approvisionnement en eau des habitants du quartier Ezzaouia qui souffre d’un grand manque d’eau, a-t-elle ajouté.
D’autre part, des commissions mixtes ont aussi été installées dans plusieurs communes, notamment à Bir Ater et Kouif, avec pour objectif de lutter contre les agressions sur le réseau et le détournement de l’eau potable vers l’irrigation, a affirmé Mme Rehahlia, soulignant que 1 813 fuites d’eau ont été traitées à travers le territoire de la wilaya entre le 1er janvier et le 30 avril de l’année en cours. A noter que l’unité de l’Algérienne des eaux de la wilaya de Tébessa couvre 15 communes, tandis que 13 autres localités sont gérées par les Assemblées populaires communales (APC). Le taux de raccordement des habitations aux réseaux de distribution d’eau potable en milieu urbain a atteint 97 % contre 86 % dans les zones rurales, a-t-on indiqué, pour un total de 186 580 foyers.
Y. F.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img