25.9 C
Alger
vendredi 17 septembre 2021

Tébessa : Grand engouement des citoyens sur le marché de gros des fruits et légumes

Le marché de gros des fruits et légumes de la ville de Tébessa connaît un grand engouement des citoyens, venus s’approvisionner en fruits et légumes à bas prix par rapport à ceux affichés dans les marchés en détail.

Par Salem K.

Approchés par l’APS, au marché de gros, des dizaines de citoyens ont exprimé leur satisfaction quant aux prix des fruits et légumes proposés sur le marché en gros comparés aux prix affichés aux marchés en détail et des différents points de vente, soulignant que cette hausse des prix les déroutent.
Nacereddine Belfateh, père de famille et employé dans une des administrations publiques, a affirmé que «depuis un certain temps, je me rends au marché de gros une fois par semaine pour m’approvisionner de divers types de légumes et fruits à des prix compétitifs, en grande quantité et de bonne qualité».
Il a ajouté que cette démarche l’a beaucoup aidé dans la gestion de ses dépenses ménagères soulignant que les prix de vente dans le reste des marchés de détail «dépassent le pouvoir d’achat du simple citoyen qui se retrouve parfois dans l’incapacité d’acquérir les légumes de première nécessité».
De son côté, Mohamed Noureddine, retraité, a relevé qu’il achète des légumes et des fruits depuis plus d’un an sur le marché en gros, compte tenu de leur abondance, de leur qualité et de leurs prix raisonnables par rapport aux autres points de vente, ajoutant que ses enfants s’approvisionnent en fruits et légumes également auprès du même marché.
Il a ajouté que le prix d’un kilogramme de pommes de terre sur le marché de gros est de 50 dinars, tandis que sur d’autres marchés de détail, il oscille entre 75 et 90 dinars. Quant à la tomate, elle est cédée à 60 DA le kg au marché de gros contre 85 DA dans les autres points de vente.
De leur côté, les vendeurs, dont la majorité sont des agriculteurs, ont salué la décision du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations qui leur permet de vendre leurs récoltes agricoles au niveau du marché de gros afin de mettre un terme à la hausse des prix des produits de large consommation, entamée avec les légumes et les fruits pour inclure les viandes rouge et blanche et même les légumineuses.
A cet égard, l’agriculteur Abdelouahab Messai qui possède des superficies agricoles importantes dans la commune de Houidjbet (est de Tébessa), dédiées à la culture de la pomme de terre, réputées pour sa bonne qualité, a reconnu que la décision de vendre directement du producteur au consommateur leur permet de vendre leurs récoltes agricoles directement aux citoyens à des prix qui leur conviennent sans avoir recours à des intermédiaires.
La vente directe encourage également les agriculteurs à diversifier leurs cultures et à augmenter les quantités de production, a-t-il ajouté.
Le même intervenant a relevé que les agriculteurs faisaient face à la détérioration de leurs productions en raison de l’absence de marchés de gros et de la spéculation qui flambent les prix des fruits et légumes.
Il est à noter que beaucoup de denrées alimentaires, légumes, fruits et viande connaissent depuis plus d’une semaine, une flambée des prix sur les marchés de la wilaya de Tébessa, se répercutant «négativement» sur le pouvoir d’achat des citoyens qui se trouvent parfois dans l’incapacité de subvenir à leurs besoins.
R. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img