15.9 C
Alger
jeudi 29 septembre 2022

Tébessa/ Commune de Ouenza Des projets pour améliorer les conditions de vie dans les zones d’ombre

Les zones d’ombre relevant de la commune de Ouenza, au nord de Tébessa, ont bénéficié de projets de développement dans les secteurs des Travaux publics, des Ressources en eau, de l’Energie et l’Education, visant l’amélioration des conditions de vie de ses habitants, a-t-on appris auprès des responsables de cette collectivité locale qui est également une daïra. La commune frontalière de Ouenza, comptant sept zones d’ombre, a bénéficié durant deux ans de plusieurs projets de développement visant l’amélioration des conditions de vie des habitants concernés et leur fixation dans leurs régions d’origine, a déclaré le chef de la daïra de Ouenza, Abdelhamid Hebaz, en marge d’une visite de travail effectuée par le wali, Mohamed El Baraka Dahadj, à cette collectivité. La mechta d’Oued Zitoune, où résident environ 300 habitants, a bénéficié d’un projet de désenclavement et de création de routes sur une distance de 5,5 km, inscrit dans le cadre du plan communal du développement au titre de l’exercice 2021, pour un montant de 7,6 millions DA et dont les travaux de réalisation ont été achevés et mis en service, a précisé le même responsable.Il a été procédé également à l’inscription d’un projet de réalisation d’un groupe scolaire doté d’une cantine dans cette même région, a souligné le même responsable, affirmant que les travaux de réalisation de cette infrastructure scolaire seront lancés «dans les meilleurs délais».S’agissant de la mechta d’Oued El Gseb, relevant de cette commune, le même responsable a indiqué que celle-ci a bénéficié de plusieurs opérations dans le secteur des Travaux publics, financées par le Fonds de garantie et de solidarité des collectivités locales, précisant qu’il s’agit de la réalisation de routes reliant cette mechta au centre de la commune de Ouenza et la mise à niveau et l’entretien de routes dans un état de dégradation du fait de certains facteurs environnementaux.La visite du wali à cette région a été une occasion pour inaugurer un tronçon reliant la RN 88 et la mechta d’Oued El Gseb sur 3,5 km, réalisé pour un montant de plus de 28 millions DA.Le même responsable a visité le projet de la deuxième tranche de la route menant vers cette même mechta sur un linéaire de 4,1 km pour un budget dépassant les 145 millions DA. La commune de Ouenza a bénéficié, en outre, d’un projet de réalisation d’une polyclinique dont le taux d’avancement des travaux a dépassé les 90 %, laquelle sera réceptionnée et mise en exploitation d’ici début mai prochain, selon les explications fournies sur place. Pour sa part, la mechta Ain Sidi Salah a bénéficié d’un projet d’alimentation en eau potable au profit de 170 habitants sur les 300 que compte cette région, en plus de la réalisation de quatre fontaines publiques. Sur place, le chef de l’exécutif a insisté sur «l’importance d’éliminer les branchements illicites et de lutter contre l’irrigation des terres agricoles avec de l’eau potable».
Aussi, la station d’épuration et de dessalement «Bir Boumezrag» sera réceptionnée et mise en service «durant le premier semestre de l’année 2022», et permettra le renforcement de l’alimentation en eau potable des habitants des zones d’ombre des communes de Ouenza et El Mridj. Le chef de l’exécutif local qui a écouté les préoccupations des citoyens concernant leurs conditions de vie, le raccordement des foyers aux différents réseaux et le transport scolaire, a insisté sur «l’importance de relancer l’économie dans les régions rurales et l’accompagnement des citoyens en vue de rompre avec les disparités entre les régions et fixer les habitants dans leurs régions».
Lyes B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img