11.9 C
Alger
lundi 6 février 2023

Tamanrasset: L’aéroport Hadj-Bey-Akhamoukh, stratégique pour la promotion du commerce extérieur

L’aéroport Hadj-Bey-Akhamoukh de Tamanrasset jouera, sans conteste, un rôle pivot dans la promotion du commerce extérieur et du tourisme, ainsi que dans l’ouverture de nouvelles perspectives économiques aux niveaux local et national, particulièrement avec la reprise de l’organisation de la manifestation économique internationale Assihar.

Par Younès H.
L’emplacement stratégique de cette infrastructure de transport aérien facilite les échanges commerciaux entre les marchés intérieurs et extérieurs, ce qui permettra l’ouverture de nouveaux horizons économiques aux niveaux local et national, notamment avec la relance de la manifestation de l’Assihar, dont la 36e édition se tient depuis vendredi dans la capitale de l’Ahaggar.
Ainsi, l’aéroport Hadj-Bey- Akhamouk, considéré comme une plaque tournante pour le trafic aérien, offrira de nouvelles opportunités d’exportation et
d’échanges commerciaux aux opérateurs économiques locaux, en facilitant le transport de marchandises, mais aussi de passagers. Outre les opportunités d’affaires, dont le transport et l’écoulement des produits de consommation, tels que l’approvisionnement des marchés du nord du pays en viandes rouges, il est appelé à réduire considérablement les entraves et contraintes rencontrées notamment par les exportateurs et les commerçants de troc. Selon l’opérateur économique Abdelkader Azzi, propriétaire d’un abattoir industriel à Tamanrasset, l’élargissement des activités de l’aéroport Hadj-Bey-Akhamoukh «influera positivement sur les activités économiques dans la région».

Propulsion des activités touristiques
Concernant les activités touristiques, l’aéroport de Tamanrasset devrait donner un nouveau souffle au secteur du Tourisme et de l’Artisanat, deux domaines créateurs de richesses, notamment dans l’Ahaggar, région particulièrement prisée par les touristes nationaux et étrangers. Le directeur des transports de la wilaya de Tamanrasset, Mehdi Mellakh, a fait état d’un taux de trafic de passagers affichant cette année une augmentation de 5 % par rapport aux exercices écoulés, et ce, après équipement de l’aéroport en diverses installations. L’aéroport Hadj-Bey-Akhamoukh sera renforcé par de nouveaux projets de modernisation, à même de conforter sa position économique et commerciale, a-t-il affirmé. Parmi les opérations de développement réalisées, le responsable a dénombré un centre régional de contrôle, second du genre à l’échelle nationale, après celui installé à l’aéroport international Houari-Boumediene (Alger), qui est destiné au renforcement de la couverture sécuritaire dans l’espace aérien algérien, notamment dans le Sud où le trafic est dense. Le programme de développement de l’aéroport de Tamanrasset prévoit également, pour assurer un accueil confortable aux passagers, la réalisation de studios d’hébergement, en plus de restaurants, cafétérias, pharmacies et locaux commerciaux.
Ce développement, qui facilitera la promotion de la destination Ahaggar, est accueilli favorablement par les agences touristiques de la région, qui présagent une ruée de touristes sur les divers produits et activités touristiques qu’elles proposent, à savoir des séjours, des circuits et des randonnées. Dans ce cadre, Abdelkader Reguegda, propriétaire d’une agence locale de voyages et de tourisme, estime que l’augmentation des dessertes aériennes vers Tamanrasset entraînera une hausse de la fréquentation touristique.
Y. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img