23.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Sûreté de wilaya de Mostaganem: Un ramadhan amplement sécurisé

Selon un communiqué émanant de la Cellule de communication de la Sûreté de wilaya de Mostaganem, des préparatifs très pointus ont eu lieu au niveau de la police, lesquels se sont soldés par un plan de sécurité assez élaboré pour assurer la sérénité et la tranquillité des citoyens de la wilaya en ce mois sacré du ramadhan. En effet, et sous la responsabilité du commissaire divisionnaire Hamid Ben Abdelmalek, des mesures anticipatives ont été consignées dans le plan pour mieux cerner toutes les tentatives de criminalité dans toutes ses formes, même celles économiques. Partant de la spécificité de la ville de Mostaganem, le plan assure en priorité la protection des citoyens et de leurs biens. Considérant que le chef-lieu est l’espace le plus fréquenté durant ce mois de jeûne, la police focalise ses actions sur le centre de la cité en renforçant la surveillance sur les espaces côtiers qui reçoivent, après la rupture du jeûne, des foules considérables. Le plan de sécurité du Ramadhan 2022 est tracé selon un caractère particulier de cet évènement religieux. A ce titre, les préparatifs d’anticipation veillent à préserver l’apaisement surtout à proximité des mosquées protégeant ainsi la tranquillité des fidèles. A travers ce plan, il est prévu la sécurisation des structures publiques et privées ainsi que les sites stratégiques sensiblement accessibles. La perception observée sur cette action sécuritaire c’est plutôt d’arriver à cultiver chez le citoyen le sentiment de la totale sécurité. Pour son exécution, le chef de Sûreté de la wilaya a mis les moyens qu’il faut afin de réussir ce challenge. Des effectifs importants de police, tous grades confondus, sont distribués selon un système laborieusement adapté. Des forces consacrées directement aux interventions et d’autres en supplément, s’employant sur la totalité des secteurs de sécurité. Le plan concernera également l’ensemble des sûretés de daïra dans la lutte contre la criminalité multiforme. La police encadrera les espaces vitaux de toutes les localités, formant ainsi des patrouilles régulières. Elle sera présente là où pourraient éclater d’éventuelles bagarres comme fréquemment au mois de ramadhan. Les vols à la tire, de voitures et des domiciles sont un axe non négligé sur le plan de la sécurité. Le trafic automobile pose généralement un problème sur la majorité des axes, il est donc pris en charge sur tous les plans de sécurité et plus particulièrement en ce mois sacré. L’implantation de barrages de contrôle de police sont considérés comme les premiers filtres de la sécurité. L’assainissement du commerce informel et la lutte contre la spéculation sont des opérations effectuées avec fréquence en compagnie des services de la DCP.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img