16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

Surcharge des classes, projets des transports en souffrance et environnement: Les réponses du wali de Tizi Ouzou à l’APW

Le wali de Tizi Ouzou, Djilali Doumi, a appelé, lundi soir, à la conjugaison des efforts de l’administration et des élus de l’Assemblée populaire de wilaya, afin de dégager des solutions urgentes à la situation préoccupante du secteur de l’Education, marqué par un déficit considérable en places pédagogiques, conséquence de l’état de vétusté de la grande partie des établissements scolaires et le retard dans la réalisation des projets en cours.

Par Hamid Messir

Pour Djilali Doumi, «la majorité des établissements scolaires des trois paliers connaît un degré de délabrement très préoccupant». Intervenant à la clôture des travaux de la session ordinaire de l’APW consacrée essentiellement au bilan de la rentrée scolaire 2022/2023, le chef de l’exécutif a reconnu l’état préoccupant du déroulement de la scolarité des élèves de la wilaya du fait de la surcharge des classes pour diverses raisons, dont la dégradation très avancée d’une grande partie des établissements n’ayant pas connu de travaux de réhabilitation à temps, en plus du retard dans la livraison de dizaines de nouvelles structures toujours en chantier. Selon lui, la solution à cette situation ne peut se trouver qu’avec la mobilisation de ses services aux côtés des élus pour lever toutes les contraintes à l’origine de ce retard enregistré dans la réalisation des équipements publics relatifs à l’Education nationale. Il a ainsi précisé que les 18 lycées et les 18 collèges en cours de réalisation devraient régler définitivement les problèmes exposés par des élus et le directeur local de l’Education, à condition que tout le monde se mobilise pour accélérer la cadence de réalisation, sans manquer de souligner qu’il est inadmissible de maintenir des projets dans des sites objets d’opposition de la part des riverains, retardant ainsi leur lancement. Le wali a, en revanche, relevé qu’il est insensé que des établissements flambants neufs fonctionnent avec un effectif très réduit d’élèves comparativement à leur capacité, en raison du choix des parents de scolariser leurs enfants dans d’autres établissements parfois en surcharge. Abordant le secteur des Transports débattu lors de cette session, Djilali Doumi a rappelé que «tout le programme inscrit à l’indicatif de la wilaya est gelé du fait aussi de son non lancement pour divers motifs, dont le manque d’assiette de terrain». Pour le wali, il est déjà primordial de lever toutes les contraintes à l’origine du gel de ces projets avant de solliciter le dégel, à commencer par l’identification des sites devant abriter ces projets. Il a cité l’exemple de la gare routière de Draa El Mizan, nécessitant en premier lieu la déclassification de l’assiette de terrain se trouvant dans une zone de terres agricoles. Interpellé sur l’affaire de démolition des bâtisses implantées dans la zone de glissement à Ain El Hammam, le wali de Tizi Ouzou a souligné l’urgence de mettre en œuvre cette décision eu égard à l’imminence du danger qui guette les occupants de ces immeubles. Il s’est dit disponible à prendre en charge des cas de relogement omis, quitte à revoir à la hausse le quota de 128 logements réservé à l’opération de relogement de ces immeubles à démolir. S’agissant de l’indemnisation des propriétaires des locaux de commerce, le chef de l’exécutif a assuré qu’il défendra le dossier dans la limite de ses prérogatives et de la réglementation, sans manquer de souligner que rare une pareille opération est entreprise avec relogement. Revenant sur le problème de la prise en charge des déchets ménagers, Djilali Doumi a tiré la sonnette d’alarme quant à la saturation proche du centre d’enfouissement technique de la commune de Tizi Ouzou dans un délai de moins d’une année, conséquence de la non réalisation de quatre CET à travers les autres localités de la wilaya. Selon lui, il est plus qu’urgent de lever les contraintes auxquelles ces projets sont confrontés pour prendre en charge de manière pérenne le traitement des déchets des populations dans la wilaya.

H. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img