5.9 C
Alger
dimanche 27 novembre 2022

Sur décision du ministre de l’Energie : Sonelgaz instruite de surseoir aux coupures d’électricité

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a adressé, hier, une instruction à la Sonelgaz lui demandant de surseoir à sa décision de couper l’électricité aux citoyens accusant du retard dans le paiement de leurs factures.

Par Aomar Fekrache

Selon un communiqué du ministère de l’Energie, M. Attar, dans sa correspondance, a cité «les directives du président de la République et du Premier ministre appelant à alléger l’impact économique de l’épidémie de coronavirus sur les citoyens ainsi que la période hivernale que nous traversons». Toutefois, le ministère de l’Energie, dans son communiqué, a tenu à affirmer que la campagne lancée par Sonelgaz pour récupérer ses créances auprès de ses clients est d’une «grande importance». Il a expliqué que le cumul de créances influe négativement sur l’équilibre financier de l’entreprise. Cependant, il a été précisé que la correspondance du ministre, adressée à la Sonelgaz, lui enjoint de «suspendre provisoirement l’opération durant cette saison d’hiver». Le communiqué du ministère de l’Energie a expliqué que couper l’électricité ou le gaz est difficile durant cette période de l’année, «notamment pour les citoyens à faible revenu, ceux résidant dans des localités isolées (zone d’ombre), ainsi que pour les usagers dont l’activité est sensible (administrations et services publics/infrastructures de base qui emploient des travailleurs ou dont la production est destinée à la consommation ou le marché national comme l’eau et la production agricole etc.)». Par ailleurs, le ministre de l’Energie a instruit la Sonelgaz d’«envisager le rétablissement du raccordement de façon provisoire». Comme il a demandé «un compte rendu hebdomadaire détaillé sur cette situation pour permettre un suivi régulier de la situation durant cette période», a conclu le communiqué. L’instruction du ministre de l’Energie devrait faire beaucoup de contents parmi les personnes ayant des dettes auprès de la Société nationale de gaz et d’électricité. Avant-hier, le P-DG de la Sonelgaz, Chahar Boulakhras, a indiqué que son entreprise a entamé une opération de coupure d’électricité à certains gros consommateurs (industriels, commerçants…etc.) et certains ménages qui ont accumulé 4 à 5 factures impayées. «Il y a certains abonnés qui accumulent jusqu’à 6 factures impayées, ce qui représente une année et demie, sachant qu’une facture est établie sur 3 mois», a indiqué le P-DG de Sonelgaz. M. Boulakhras, cité par des médias, avait indiqué : «C’est trop pour nous, et nous ne pouvons pas supporter tout ce fardeau», a-t-il ajouté, appelant les abonnés à régler leurs factures. Faut-il préciser que les créances de la Sonelgaz s’élèvent actuellement à 160 milliards de dollars. Un record jamais atteint et qui pèse lourdement sur l’équilibre financier de l’entreprise. Avant le début de l’épidémie de coronavirus, les créances étaient de 60 milliards de DA, pour connaître une forte hausse en quelques mois à cause de la crise sanitaire. Face à cette situation, la Sonelgaz propose des facilités à ses clients pour le réglement de leurs factures impayées, à travers notamment un échéancier sur plusieurs mois.
A. F.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img