11.9 C
Alger
lundi 6 février 2023

Sur décision de Abdelmadjid Tebboune en Conseil des ministres: Près de 60 000 enseignants contractuels titularisés

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé, hier, une réunion du Conseil des ministres consacrée à des projets de loi relatifs à la protection et à la préservation des terres de l’Etat, à l’exercice du droit syndical, à la prévention et au règlement des conflits collectifs de travail, et à l’exercice du droit de grève, en sus d’un exposé du secteur de l’Education sur la mise en œuvre des engagements du Président de la République au profit des enseignants.

Par Massi Salami

Lors de cette réunion, le Président a donné un ensemble d’orientations et d’instructions. Au sujet de l’exposé du secteur de l’Education sur la mise en œuvre des engagements du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a donné instruction de titulariser, immédiatement, tous les enseignants contractuels du secteur de l’éducation dont le nombre est de 59 987 enseignants, l’opération devant se terminer, au plus tard, à la fin février 2023. Directive a également été donnée de finaliser le statut de l’enseignant avant le 31 décembre 2022. Aussi, il a été question d’encourager les enseignants à accomplir leur devoir professionnel et perfectionner le niveau de la formation, consolider leur place sociale et professionnelle, loin de toute exploitation afin de préserver la sacralité de cette profession noble. Orientation a été aussi donnée pour une évaluation permanente de la nature des missions accomplies par l’enseignant en sa qualité d’éducateur et non pas de fonctionnaire administratif, étant porteur d’un message et chargé de la formation des générations. Concernant, le projet de loi relatif à l’exercice du droit syndical, il a été indiqué que ce texte vise à consacrer le droit syndical et le droit à la grève comme piliers essentiels de l’édifice démocratique et pour éviter les dérapages et les dysfonctionnements dans le milieux professionnels, en vue de réformer ce système. Promulguer les textes d’application de cette loi dans les plus brefs délais.
Pour le projet de loi sur la prévention et le règlement des conflits collectifs de travail, et à l’exercice du droit de grève, le président de la République a enjoint de publier les textes réglementaires dans les meilleurs délais, afin de contribuer au renforcement de la quiétude et des droits et obligations des catégories professionnelles. Concernant la protection et la préservation des terres de l’Etat, orientation a été donnée par le chef de l’Etat au gouvernement d’enrichir cette loi en prenant en considération un ensemble de points. En fait, ce texte de loi doit avoir pour objectif de renforcer la protection des terres de l’Etat et les terres récupérées dans les communes, notamment les assiettes foncières récupérées dans le cadre des différentes opérations de relogement. Il a été aussi décidé la révision de la loi de l’urbanisme sur la base d’un véritable plan d’urbanisme pour en finir radicalement avec l’anarchie afin que les opérations de construction et d’édification soient à l’avenir, soumises à un encadrement légal régulé et strict, notamment dans les villes. Aussi, une instruction a été donnée aux ministres de l’Intérieur et de l’Habitat de veiller à mettre en place une police de l’urbanisme dans le cadre du projet de révision de la loi sur l’urbanisme pour consolider la protection des terres de l’Etat et la représenter dans les quartiers des communes du territoire. Le projet de révision de la loi doit comporter un volet dissuasif, qui permettra d’infliger de fortes sanctions aux cas de complicité et aux responsables à tous les niveaux qui font preuve de laisser-aller, face à la poursuite des dégradations de l’urbanisme et de la construction. Sur un autre plan, le président de la République a indiqué que la véritable essence de l’Algérie nouvelle est d’opérer un changement des concepts, tout en les rectifiant et en œuvrant à leur concrétisation sur le terrain, soulignant que l’objectif n’a jamais été de changer uniquement les personnes.
Il a par ailleurs, enjoint au ministre de la Santé de préparer, pour la prochaine réunion du Conseil des ministres, un état des lieux sur la situation et la gestion des hôpitaux à travers le territoire national, et de lancer une inspection nationale sur la situation sur le terrain.
Il a aussi ordonné au ministre de l’Industrie Pharmaceutique de préparer un exposé exhaustif sur le secteur et le futur plan d’action, ainsi que sur les perspectives. Comme, il a ordonné au ministre de la Justice d’élaborer un projet de loi cadre sur la fraude, sous toutes ses formes, dans le cadre de la moralisation de la vie sociale.
M. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img