12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Suite à une réunion avec le ministre des Finances: La grève des pharmaciens n’aura finalement pas lieu

La grève des pharmaciens d’officine qui devait avoir lieu demain a finalement été annulée. Selon le président du Syndicat algérien des pharmaciens d’officine (Snapo), «le ministre des Finances, Brahim Djamel Kessali, a affiché son entière disponibilité pour répondre favorablement à nos revendications».

Par Thinhinane Khouchi

En guise de protestation contre de nouvelles mesures fiscales, le Syndicat algérien des pharmaciens d’officine (Snapo) avait prévu d’organiser plusieurs mouvements de protestation, dont la tenue d’un sit-in de protestation le 15 janvier devant le siège du ministère des Finances et une grève nationale le 16 janvier. Mais au terme d’une réunion avec le ministre de l’Industrie pharmaceutique et une autre avec le ministre des Finances, le Snapo a décidé d’annuler ses mouvements de protestation. «Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion entre le ministre des Finances et une délégation du Snapo reçue au siège du ministère», indique un communiqué du syndicat, partagé sur sa page officielle Facebook. Selon Messaoud Belambri, président du Snapo, «le ministre des Finances, Brahim Djamel Kessali, a affiché son entière disponibilité pour répondre favorablement à nos revendications». En effet, le ministre a décidé immédiatement l’annulation des rôles adressés aux pharmaciens d’officine de Guelma, objet du déclenchement du conflit entre les deux parties. Djamel Kessali a également ordonné la suppression de la note stipulant que «les aides accordées aux pharmaciens dans le cadre de la vente des médicaments génériques sont intégrées dans le chapitre bénéfices pas dans celui du chiffre d’affaires». Selon le président du Snapo, «le ministre a accordé aux pharmaciens d’officine une tolérance fiscale de 1/10e sur le chiffre d’affaires». Décidées par le ministre des Finances, ces mesures d’assouplissement à l’adresse de la corporation des pharmaciens d’officine ont poussé Messaoud Belambri à lui adresser ses remerciements, puisqu’elles ont permis de mettre fin à cette contestation professionnelle. Rappelons que le 31 décembre 2022, les pharmaciens d’officine de la wilaya de Guelma ont annoncé une grève de trois jours. Leur décision a été prise à l’issue d’une réunion du bureau de wilaya du Syndicat national algérien des pharmaciens d’officine (Snapo), en présence du président national du Snapo, des membres du bureau national et plusieurs membres du conseil national. L’annonce de cette grève, dont le préavis a été déposé le 2 janvier 2023, est motivée, selon un communiqué, par «l’acharnement continu et abusif exercé à l’encontre des pharmaciens d’officine de la wilaya de Guelma, les sommant de payer des montants faramineux et non justifiés de la part de l’administration fiscale. En l’absence de réponse réglementaire définitive, il a été décidé une grève de trois jours, à savoir du 14 au 16 janvier».

T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img