7 C
Alger
jeudi 25 février 2021

Station de traitement et d’épuration des eaux usées de Timimoun : Un projet vital pour la protection de l’oasis du Gourara

Le ministre délégué chargé de l’Environnement saharien, Hamza Al Sid Cheikh, a mis l’accent, vendredi à Timimoun (nord d’Adrar), sur l’importance du projet de station de traitement et d’épuration des eaux usées (STEP) qui y est en cours pour la protection de l’oasis du Gourara et le renforcement de l’irrigation agricole.

Par May H.

Les eaux traitées de cette station pourront aussi être exploitées dans les activités des micro-entreprises environnementales et agricoles de jeunes, susceptibles d’être créées au niveau des périmètres agricoles avoisinants, a estimé le ministre délégué au deuxième jour de sa visite de travail dans la wilaya d’Adrar.
Le ministère de l’Environnement a mobilisé des financements conséquents sur différents programmes, pour la préservation de l’environnement et la lutte contre la pollution, a-t-il ajouté, soulignant que cette STEP aura, une fois en exploitation, un impact positif sur la région dans les domaines environnemental et socio-économique.
M. Al Sid Cheikh a salué, en outre, les efforts déployés par les pouvoirs publics locaux en matière de protection de l’environnement saharien, à travers des projets environnementaux qu’il a eus l’occasion d’inspecter lors de cette visite de travail dans la wilaya.
La STEP, actuellement à 95 % d’avancement de son chantier, dont a bénéficié la wilaya déléguée de Timimoun dans la cadre du programme sectoriel de développement, couvre les besoins d’une population de 43 000 habitants, a-t-on fait savoir.
Le projet vise à la fois la protection des nappes hydriques souterraines et de l’Environnement, l’amélioration du cadre de vie des citoyens, la lutte contre les mauvaises odeurs, la prolifération de moustiques et les maladies à transmission hydrique, en plus de la création d’emplois.
M. H.

Article récent

--Pub--

Articles de la catégorie

- Advertisement -