15.9 C
Alger
jeudi 29 septembre 2022

Station de dessalement d’eau mer à Béjaïa: Un projet stratégique à concrétiser rapidement

Une attention particulière est accordée au secteur stratégique des Ressources hydriques par les autorités de wilaya, à leur tête le wali, Kamel Eddine Karbouche. Ce dernier multiplie les visites sur terrain afin de booster les différents projets inscrits dans le but de renforcer l’approvisionnement des foyers en eau potable, d’autant que la pluviométrie a nettement régressé depuis quelques années, provoquant un début de sécheresse dans la région et une menace non seulement sur l’irrigation des terres agricoles, notamment dans la vallée de la Soummam, mais aussi sur l’alimentation en eau potable des foyers. En prévision du lancement des travaux du projet de construction d’une station de dessalement de l’eau de mer à Tighremt sur la côte Ouest, commune de Toudja, une réunion de travail a été récemment présidée par le wali. Il s’agissait d’évaluer l’avancement des procédures administratives et l’adaptation de l’étude initiale de réalisation de cette structure hydrique dont a bénéficié la wilaya, à l’instar des quatre autres wilayas, dans le cadre de la stratégie nationale de sécurisation de l’alimentation en eau potable des foyers. Cette rencontre a été consacrée à l’évaluation de l’avancement dans l’exécution des procédures administratives et juridiques de cette unité d’une capacité de production d’eau potable de 300 000 m3/jour au lieu d’une station de 50 000 m3/jour dont le coût sera de 12 milliards de dinars. Elle sera implantée sur un site d’une superficie de 14 ha. La rencontre a réuni plusieurs directeurs de l’exécutif de wilaya dont celui des ressources en eau, des représentants du secteur de l’Energie, ceux des Travaux publics, des forêts, le directeur régional de Sonatrach, le directeur de la Société algérienne de l’énergie (AEC), le directeur du Laboratoire des études maritimes (LEM) de la wilaya. «Le chef de l’exécutif a réitéré l’importance que revêt le projet, insistant sur la nécessité d’accomplir les procédures administratives dans un délai très rapide», a souligné la cellule de communication de la wilaya. La rencontre a, par ailleurs, été couronnée par une visite du site devant accueillir cette structure hydrique, afin de permettre à la Société algérienne de l’énergie (AEC) d’occuper l’assiette foncière située à Tighremt. Le wali était accompagné par le directeur des ressources eau et d’autres directeurs concernés, lequel a insisté sur la nécessité de préparer rapidement l’assiette foncière et les procédures pour le lancement du projet afin de permettre d’alimenter les foyers en eau potable. Il faut noter qu’une station de dessalement d’eau de mer, d’une capacité de production de 300 000 m3/jour, devrait également être implantée à Souk El-Tennine (Est de Béjaïa). Une assiette foncière avait été choisie et une étude a été réalisée à cet effet. Un exposé du projet avait été déroulé par le directeur des ressources en eau lors d’un conseil de wilaya tenu antérieurement. Une étude technique avait été menée par le Laboratoire maritime à cet effet.
Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img