29.9 C
Alger
lundi 27 mai 2024

Start-up: Un programme d’accompagnement des porteurs de projets technologiques

L’Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques (ANPT) a annoncé, hier à Alger, le lancement d’un nouveau programme d’accompagnement au profit des start-up technologiques et les porteurs de projets innovants.
Intitulé «Programme d’Incubation Virtuel» (VIP), «ce programme permettra aux jeunes innovateurs de bénéficier d’ateliers et de formations en ligne, d’événements en ligne, ainsi que de séances d’accompagnement, coaching et networking virtuels, encadrés par des experts nationaux et internationaux», a expliqué la directrice de l’incubation, de l’entrepreneuriat et de la formation auprès de l’ANPT, Mme Wassila Knatef.
Elle s’exprimait lors de la tenue de la première édition de l’événement virtuel «Algerian Entrepreneurial Ecosystem 2022», une rencontre en ligne organisée par l’ANPT au profit des jeunes entrepreneurs et start-up innovantes.
A cet effet, Mme Knatef a appelé les start-up technologiques et les porteurs de projets innovants à prendre part au Programme VIP, soulignant que cet appel «vise à donner la chance à tous ces jeunes innovateurs, quel que soit leur emplacement en Algérie, de bénéficier d’un accompagnement de qualité pour concrétiser leurs projets». Elle a, dans ce sens, souligné que ce programme entre dans le cadre du programme d’accompagnement de l’ANPT au profit de ces start-up et jeunes innovateurs, rappelant qu’en 2021, l’agence a accompagné, à l’aide de ses plateformes numériques (ANPT MEET, ANPT LEARN, ANPT NETWORK), et grâce au travail de son équipe d’incubation, aidée par des experts nationaux et internationaux, 26 projets à travers 11 wilayas.
Par ailleurs, lors de leurs interventions à cet évènement, des experts dans le domaine entrepreneurial ont plaidé pour le développement d’une culture entrepreneuriale algérienne afin de «propulser et booster l’écosystème entrepreneurial algérien», appelant, ainsi, à «inculquer aux jeunes innovateurs le mérite du travail acharné, en acceptant de prendre des risques, et ce, avant de bénéficier d’accompagnement ou de financement».
Ils ont également appelé à la mise en place d’un guichet unique numérique au profit des entrepreneurs pour leur permettre de «conclure leurs opérations sans se déplacer et réaliser des profits sans se soucier des entraves bureaucratiques».
Ainsi, le fondateur de la start-up BRI Marketing, Hichem Baba Ahmed, a souligné que «la création d’entreprises à valeur ajoutée nécessite la mise en place d’une culture entrepreneuriale adéquate génératrice de richesse et créatrice de postes d’emploi», affirmant que cette culture entrepreneuriale permettra à l’entrepreneur d’avoir «un instinct de survie en cas d’échec du projet et une volonté de croissance continue».
H. N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img