14.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

Sport: Contrat résilié avec le SC Brest Belaïli, le début de la fin ?

C’est maintenant officiel, le contrat de l’international algérien, Youcef Belaïli, au club français du Stade Brestois est résilié, après le retour de ce dernier en club où il devait prendre une décision finale quant à son avenir. Il faut dire que cela était déjà dans l’air après tout ce qui avait été dit dans les médias français en semaine, alors que le joueur se trouvait avec la sélection nationale pour le stage qui entrait dans le cadre de la préparation des Verts pour les prochaines échéances et qui avait été ponctué par deux matchs amicaux, tous deux remportés face à la Guinée (1/0) et face au Nigeria (2/1).  Il faut dire que le joueur était parti au clash avec son club, pour des raisons futiles.

«Suite à la demande de Youcef Belaïli adressée au Directeur Sportif Grégory Lorenzi, le Stade Brestois et le joueur ont convenu de la résiliation du contrat qui les liait jusqu’au 30 juin 2023. Le SB29 lui souhaite bonne chance pour la suite de sa carrière», a indiqué le communiqué du club français.

Le Directeur sportif, s’est expliqué sur cette décision et a également évoqué les récentes rumeurs sur le joueur. «Youcef ressentait un mal-être au quotidien, en étant notamment éloigné de sa famille. Il lui était donc difficile de continuer sur cette voie-là. Pour son équilibre au quotidien et le bien du groupe, nous avons convenu de mettre un terme à notre collaboration. Toutes les choses qui ont pu être dites ces derniers jours au sujet du joueur restent des affaires d’ordre privé qui ne nous concernent pas ou qui ne nécessitent pas qu’on s’étende dessus. Le plus important aujourd’hui est la situation sportive du Stade Brestois et l’institution reste de toute façon au-dessus de son cas personnel, comme de celui de n’importe quel autre joueur », a ainsi déclaré Lorenzi.

Souvent en retard ou absent lors des entrainements en semaine, la décision prise par le joueur de se rendre directement au vestiaire après sa sortie du terrain face au Paris SG cristallise les griefs adressés par l’encadrement technique au meilleur joueur évoluant sur le continent africain en 2019. Rentré prématurément au vestiaire contre l’avis de son entraineur, l’ancien joueur d’Al Ahli Saudi aurait par la suite décidé de passer la soirée à Paris laissant ses coéquipiers regagner Brest sans obtenir l’accord de son entraineur Michel Der Zakarian. Hors terrain, les agissements de Belaili ne passent pas inaperçus dans une ville où tous les mouvements des joueurs brestois finissent par arriver aux oreilles des dirigeants du SB29.

Il faut savoir que sa première aventure au championnat de France avec le SCO Angers s’était terminée en queue de poisson après qu’il a refusé de jouer avec la réserve, le temps de retrouver sa forme physique et son niveau. Il avait aussi décidé de résilier son contrat avec son club saoudien du Ahly Djeddah, avant de faire de même avec les Qataris du Qatar SC qu’il a décidé de quitter pour une expérience sur le vieux continent. L’enfant d’El Bahia n’apprend pas, assurément, des erreurs et continue à gérer mal sa carrière. On attendra maintenant la réaction du sélectionneur national, Djamel Belmadi, qui était clair dans ses différentes sorties et avait indiqué qu’il ne pourrait faire jouer un élément qui ne joue pas en club, et c’est pour cela qu’il avait demandé à Belaïli de régler cette affaire et de faire en sorte de rester pour qu’il soit prêt pour les prochains rendez-vous, surtout qu’il est un joueur très important dans le groupe.
Mahfoud M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img