32.9 C
Alger
vendredi 12 août 2022

Soutien aux populations des zones sinistrées à Tizi Ouzou: Après la solidarité matérielle, place à la solidarité psychologique

Plusieurs collectifs issus du mouvement associatif sont à pied d’œuvre pour apporter le soutien psychologique aux populations des zones affectées par les récents incendies meurtriers dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Par Hamid Messir

Après la solidarité matérielle envers ces régions, qui se poursuit d’ailleurs, place à ces actions de soutien aux victimes des incendies, notamment des enfants mais aussi des personnes adultes. Le village Ikhelidjene, dans la commune de Larbaa Nath Irathen, très affecté par les incendies et ayant enregistré pas moins de 26 morts, une dizaine de blessés en plus d’importants dégâts matériels, bénéficie de ces actions menées par divers collectifs. Les équipes pluridisciplinaires partent à la rencontre des habitants de ce village à l’effet de leur porter secours sur le plan psychologique, alors que d’autres organisations et comités de villages apportent leur soutien sous d’autres formes, comme la remise de jouets aux enfants. Le but est de soulager un tant soit peu les habitants de ce village pris dans les flammes des incendies pendant plusieurs jours, jusqu’à enregistrer le lourd tribut précité. La prise en charge psychologique est étendue aux autres catégories de la population qui éprouve du mal à se remettre de la tragédie. D’autres localités bénéficient de la même opération, comme ce fut le cas hier du village Igreb, dans la commune d’Iloula Oumalou (37 km au sud-est de Tizi Ouzou), qui a reçu une seconde visite des membres de l’association de solidarité de Tirsatine de la commune d’Azazga, accompagnés de psychologues. Le village d’Igreb a, pour rappel, été durement touché par les incendies, enregistrant la perte de 5 jeunes du village lors de l’extinction des feux qui avançaient vers leurs maisons. D’autres associations et comités de villages continuent de mener des actions de solidarité au profit des populations des zones sinistrées. Par ailleurs, le recensement des dégâts se poursuit dans la wilaya de Tizi Ouzou par les experts du Contrôle technique des constructions et de l’agriculture, à travers l’ensemble de plus d’une quarantaine de communes touchées par les incendies. Le bilan des dégâts matériels (bâtisses, couvert végétal, cheptels, poulaillers et autres) en cours d’élaboration s’alourdit de jour en jour. Le patrimoine forestier à lui seul a subi durant 13 jours, soit du 9 au 21 août, la destruction de plus de 41 000 hectares de couvert végétal suite à 174 départs de feu, dont plus de
30 000 ha d’arbres fruitiers, selon une évaluation de la Conservation locale des forêts.
H. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img