22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Souk Ahras: Plusieurs opérations de récupération de foncier forestier pillé à Mechroha

Plusieurs opérations de récupération de foncier forestier pillé dans la commune Mechroha (wilaya de Souk Ahras) ont été lancées à la fin de la semaine dernière, a-t-on appris, samedi, auprès de la Conservation locale des forêts. Dans une déclaration à l’APS, le conservateur local des forêts, Baroudi Belhoul, a précisé que les clôtures illégales posées sur des terres forestières dans la commune de Mechroha, connue pour son couvert forestier dense, ont été enlevées, et ce, avec la participation de la circonscription des forêts de Souk Ahras et le responsable du territoire forestier de cette localité. M. Belhoul a ajouté que cette opération a été accueillie favorablement par les habitants de cette région et ceux proches des massifs forestiers, soulignant que de nombreux agents de la Conservation des forêts ont pris part à cette opération qui se poursuivra à travers tous les sites forestiers de la wilaya, où des clôtures ont été installées et des constructions illégales ont été érigées.
Parallèlement à cela, et en application des instructions du wali visant à lutter contre les agressions contre le foncier et les biens publics, notamment les biens forestiers, et préserver la richesse forestière de cette wilaya frontalière, l’Assemblée populaire communale (APC) d’Ain Zana a démoli 11 constructions illicites dans une première étape, construites de manière illégale dans la cité des martyrs et sur la route d’El Ma Lahmar, à proximité du stade communal. Cette démolition a été supervisée par le chef de daïra et des élus de l’APC d’Ain Zana, accompagnés des services sécuritaires, le chef de la circonscription forestière de Souk Ahras, le responsable du territoire forestier d’Ain El-Zana, des agents forestiers ainsi que des éléments de la Protection civile. Le wali, Lounès Bouzegza, avait affirmé, lors d’une réunion du conseil exécutif de la wilaya, tenue à la fin de la semaine précédente, que plusieurs espaces forestiers relevant de différentes communes à caractère forestier ont subi des agressions par des citoyens, en y implantant des habitations illégales et en installant des clôtures sur plusieurs centaines d’hectares de forêts. Il avait donné, en ce sens, des instructions à l’ensemble des secteurs concernés pour procéder à l’élimination de toutes les clôtures non autorisées et d’exploiter les aires forestières concernées comme espaces récréatifs pour les citoyens, dans les communes d’Ain Zana, Ouled Idriss, Ain Seynour et Mechroha. Le même responsable avait également fait savoir que les contrevenants et les pilleurs de foncier forestier seront poursuivis en justice.
Lyes B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img