23.9 C
Alger
dimanche 25 septembre 2022

Sonatrach / Projet phosphates intégré Signature d’un pacte d’actionnaires pour la création d’une société algéro-chinoise

Les groupes algériens Asmidal (filiale de Sonatrach) et Manal, d’une part, et les sociétés chinoises Wuhuan et Tian’an, d’autre part, ont signé, mardi à Alger, un Pacte d’actionnaires pour la création, en partenariat, d’une société par actions de droit algérien pour entamer les activités préliminaires relatives au développement du Projet Phosphates Intégré (PPI).
La nouvelle société dénommée Algerian Chinese Fertilizers Company (ACFC) est détenue à 56 % par la partie algérienne et à 44 % par la partie chinoise.
Représentant un investissement d’environ sept milliards USD, le PPI est le premier projet intégré en Algérie dans le domaine de l’exploitation minière et la production d’engrais, selon les données obtenues lors de la cérémonie de signature.
Il englobera le développement et l’exploitation du gisement de phosphates de Bled El Hadba, Djebel Onk, wilaya de Tébessa, la transformation chimique des phosphates à Oued Kébérit, wilaya de Souk Ahras, la fabrication des engrais à Hadjar Soud, wilaya de Skikda, ainsi que des installations portuaires dédiées au niveau du port de Annaba.
Après l’achèvement du projet, la société produira à terme 5,4 millions de tonnes d’engrais par an.Le projet permettra la création d’environ 12 000 emplois en phase construction et à terme, en phase exploitation, environ 6 000 emplois directs et 24 000 emplois indirects.
La sélection des deux partenaires chinois résulte d’un appel à manifestation d’intérêt ouvert, lancé par la partie algérienne en mai 2021.
O. N.

Article récent

Le 25 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img