12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Soixantenaire de l’indépendance: La Radio nationale lance le premier web-documentaire intitulé «Nabd El Djazaïr»

Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani et le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebiga, ont donné, mardi à Alger, le coup d’envoi de la diffusion du web-documentaire intitulé «Nabd El Djazaïr», réalisé par le service multimédia de la Radio nationale dans le cadre de la célébration du soixantenaire de l’Indépendance. Ont pris part à la cérémonie de lancement de cet ouvrage, le directeur général de la communication à la Présidence de la République, Kamel Sidi Said, le président de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), Mohamed Louber et les directeurs généraux des établissements du secteur. Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani, a affirmé, à cette occasion, que le web-documentaire «Nabd El Djazaïr» est «le premier du genre réalisé en Algérie et se veut un autre témoin de la transition numérique opérée par les établissements du secteur de la Communication avec des compétences nationales reconnues». L’initiative de la Radio algérienne «met l’accent sur le fait que la glorification des gloires de l’Algérie et la défense de son patrimoine authentique est un devoir national qui réunit tous les efforts à travers l’utilisation de moyens adéquats dont le numérique», a-t-il dit. Et d’ajouter que ce travail s’inscrit dans le cadre «des contributions que nous apprécions en tant que matière importante qui vient s’ajouter aux archives qui témoignent des principales étapes et réalisations qui ont marqué le parcours de l’Algérie depuis l’indépendance, qui se poursuit avec l’amorce de l’Algérie nouvelle saluée aux niveaux régional et international». Pour sa part, le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Laïd Rebiga, a souligné que «Nabd El Djazaïr» se veut «un travail exceptionnel réalisé dans le cadre du soixantenaire de l’indépendance dont les festivités de célébration se poursuivront jusqu’au 5 juillet 2023». Ce web documentaire, poursuit le ministre, intervient «en adéquation avec les avancées technologiques effrénées de l’information et de la communication dans un monde numérique en évolution rapide et leur utilisation au renforcement de la qualité du produit médiatique dans la forme et le contenu». Le ministre a rappelé la «contribution de la Radio algérienne lors de la guerre de Libération lorsqu’elle était ‘’la voix retentissante’’ des sacrifices», ajoutant qu’elle «a aujourd’hui un rôle prépondérant dans la poursuite du processus d’édification de l’Algérie nouvelle, l’Algérie forte et puissante qui a recouvré sa place dans le concert des nations grâce au programme pionnier du président de la République qui a accordé un grand intérêt, à travers ses 54 engagements, à la promotion du secteur de l’Information pour en faire un instrument de créativité et de distinction». A ce propos, le ministre a mis en avant l’importance de réaliser de tels ouvrages dans le domaine de l’histoire et de «transmettre le message de valeurs pour une construction saine», ajoutant que «son département salue tous les travaux réalisés par les entreprises médiatiques publiques et privées qui produisent des contenus numériques importants». Selon le directeur du service Multimédia de la Radio algérienne, ce documentaire a été réalisé par un staff de journalistes et de techniciens relevant du service de la Radio électronique, qui ont respecté les critères du travail journalistique relatifs à ce genre d’ouvrage alliant le texte, l’infographie, la vidéo et autres techniques. Cette œuvre évoque les différentes réalisations de l’Algérie depuis l’indépendance à ce jour, en présentant des témoignages, des analyses, des statistiques et des visions politiques et économiques de responsables et d’acteurs socio-économiques, et de chercheurs dans divers domaines.
Racim C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img