18.9 C
Alger
mardi 26 octobre 2021

Soixantenaire de la littérature algérienne de l’émigration : Un programme varié pour célébrer l’occasion

La littérature algérienne de l’émigration s’est imposée avec le temps en Algérie comme à l’étranger. Plusieurs écrivains algériens qui vivent à l’étranger ont réussi à s’intégrer dans la société où ils vivent, tout en gardant un lien culturel et social avec le pays d’origine, à l’image de Malika Mokadem, Ahcène Hédir et bien d’autres. Cette double culture a beaucoup enrichi la littérature algérienne avec des œuvres traitant divers sujets.

Par Abla Selles

Cette richesse qu’apporte la littérature algérienne de l’émigration au pays sera célébrée à Annaba le 16 et 17 du mois d’octobre courant. En effet, c’est à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de l’immigration, coïncidant avec le 17 octobre de chaque année, que le soixantenaire de cette littérature sera fêté avec un programme riche et varié, annonce la direction locale de la culture et des arts.
Les festivités comprendront l’organisation d’un séminaire national sur «la littérature algérienne de l’émigration» portant sur des œuvres littéraires, culturelles et poétiques, en plus de l’organisation d’une exposition du livre et l’animation d’ateliers sur les ouvrages littéraires algériens à l’étranger.
Les travaux de ce séminaire seront animés par des professeurs d’université et des intellectuels de plusieurs wilayas et universités du pays, à travers des débats et des interventions traitant du rôle de la littérature algérienne au service de la cause nationale lors de la Révolution, le nationalisme et l’identité dans la littérature et le roman algérien, en plus d’autres sujets traités dans la littérature algérienne à l’étranger.
Ce séminaire évoquera aussi les expériences des écrivains algériens qui ont laissé leur empreinte sur les rayons des bibliothèques mondiales comme Mohamed Dib, Assia Djebar et autres, et leur impact dans la dynamisation du mouvement culturel algérien.
La manifestation sera organisée au théâtre régional Azzedine-Medjoubi d’Annaba, à l’initiative de la direction locale de la culture et des arts en collaboration avec l’université Badji-Mokhtar.
Il est à noter que la célébration de cette journée sera marqué par des activités musicales dont un opéra intitulé «Nasamat watan», animé par des artistes de renommée dont Abbes Righi, M’barek Dakhla et autres.

A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img