16.9 C
Alger
mercredi 22 mai 2024

Soirées du ramadhan à Béjaïa: Des spectacles animés dans plusieurs établissements

Un programme d’animation artistique très riche est mis en œuvre depuis vendredi dernier au profit des familles par la Maison de la culture et plusieurs établissements culturels tels que le théâtre régional de Béjaïa, les structures de la jeunesse et des sports et le mouvement associatif local.

Par Hocine Cherfa

Il comprend une série d’activités dont des galas artistiques, des chants, des variétés algériennes, du folklore, de la musique moderne, de la musique chaâbi, du cinéma et des films, des conférences, des pièces de théâtre et des récitals poétiques. Le coup d’envoi de ce programme d’activité a été donné par le directeur de la culture de Béjaïa, Omar Reghal, à partir de la ville d’Akbou. Il a déclaré à cette occasion que «le programme touchera 14 daïras dont Tichy, Souk El-Tennine, Tazmalt, Akbou, Amizour, Barbacha, et verra plus de 50 chanteurs et artistes se produire sur scène». M. Reghal a inauguré le programme d’animation que l’association Etoile culturelle d’Akbou propose à l’occasion du ramadhan. Ce programme qui a débuté vendredi dernier à la Maison de jeunes Abderahmane-Farès, comprend plusieurs volets dont la projection de films (courts métrages et documentaires), des récitals poétiques, des soirées musicales et chants, des conférences et des pièces de théâtre. Il a été inauguré par la pièce de théâtre «La nuit blanche», présentée par la troupe de l’association Ticrad de Tizi-Ouzou qui a captivé l’attention du public et fait vivre une bonne harmonie avec les comédiens. Le public d’Akbou a retrouvé ainsi le théâtre grâce à une pièce de théâtre, magistralement interprétée par les deux comédiens de la troupe. Le spectacle s’est déroulé en présence du directeur de la culture et des arts de la wilaya de Béjaïa, Omar Reghal et les présidents des APC d’Akbou, Chellata et Ighram et d’autres invités. La deuxième soirée a été animée par la troupe «Inassen» de la Maison de jeunes de Seddouk qui a présenté une pièce de théâtre intitulée «Ecrivain public», alors que la troisième soirée a vu la projection de courts métrages de Hafid Aït Braham et Mohamed Yargui. A la Maison de la culture de Béjaïa, un autre programme très riche en activités est préparé pour égayer les soirées des Béjaouis. Il a également été inauguré vendredi dernier par une soirée musicale chaâbi animée par Cheikh Yacine Zouaoui et le jeune et talentueux Amine Tebbache. L’ouverture a été faite par le directeur de la Maison de la culture, Makhlouf Khoukhi, qui a chaleureusement souhaité la bienvenue au public, soulignant que «le programme se déroulera dans l’esprit du mois de ramadhan, la célébration de la musique et du riche patrimoine culturel chaâbi de la région». Le lendemain a vu l’entrée en scène des chanteurs Litticia et Walid Amectuh, et avant-hier soir c’est Cheikh El-Hadi Boubekeur qui a fait plaisir aux amoureux de musique chaâbi. Une autre soirée musicale était au menu hier soir avec les chanteurs Hakim Aqvaili et Salim Bayati qui devaient présenter un cocktail de chansons kabyles. Un one man show d’Idir Benaibouche est
d’ores et déjà affiché pour demain et après-demain à la Maison de la culture de Béjaïa, avec une mise en scène du réalisateur de la série «El Bat’ha», Walid Bouchebah. Même chose au théâtre régional de Béjaïa (TRB) où une grille de programme est ficelée et comprend 22 soirées. En ouverture vendredi dernier, Kamel Bouaâkaz a présenté un spectacle intitulé «Naoura». Samedi ont été présentés la pièce «Aziza» de la Coopérative théâtrale d’Annaba et le spectacle «Moins 5» de la Coopérative d’art et de la culture de Sétif. Avant-hier et hier soir, c’était au tour de Rym Takoucht de monter sur les planches du TRB pour présenter son spectacle «Ennouar F’lispoir». D’autres spectacles de théâtre et de soirées musicales sont également, prévus au TRB. Le programme devrait être clôturé le jeudi 4 avril par un spectacle intitulé «El-Khoutba», de la troupe de la coopérative théâtrale culturelle «Prince» d’Oran et le lendemain par une fête au profit des enfants circoncis par l’association «Tafath».
H. C.

Article récent

le jour

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img