22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Soirée-Ramadhan: Le chanteur Rabah Lani fait un tabac à  Tizi Ouzou

Le chanteur kabyle Rabah Lani a fait un tabac jeudi soir à Tizi Ouzou l’occasion de son premier concert après une si longue absence de plus de deux ans en raison de la crise sanitaire du Covid-19.
La salle de spectacle de la maison de la culture Mouloud Mammeri s’est avérée trop exiguë pour accueillir les centaines de fans ayant fait le déplacement pour assister à ce retour sur scène de l’auteur « Hamlegh kem » et les organisateurs ont été contraints de fermer les portes bien avant le début du gala. Rabah Lani a été agréablement surpris par la forte affluence de ses fans tout en leur promettant de revenir dans un avenir très proche pour animer d’autres. Pour entamer son come-back après, le chanteur a fait observer une minute de silence à la mémoire de celles et ceux qui nous ont quitté ces dernières années en raison des récents incendies mais aussi du Covid-19 avant d’entamer le concert par une reprise du défunt Lounes Matoub en guise d’hommage « D idurar ay d lâamriw »(Les montagnes sont ma vie). Puis il enchaina plus d’une quinzaine de chansons de son riche répertoire reprises en chœur par une salle archicomble essentiellement de jeunes filles et garçons. «Ayen ayen», « Anda kem », « Argigh ad dalled », « Ezi truhed », « Ruh anfiyi », « Nemkhalef », « Tamurth uragu » et d’autres titres de son riche répertoire ont été magistralement interprétés au bonheur de ses fans. Lani a même tenu à interpréter pour la seconde fois de la chanson réclamée par le public, «Hamlegh kem » ainsi qu’une autre chanson de Lounes Matoub « s laavits aya vehri ». Le concert qui devait prendre fin vers minuit a été prolongé de presqu’une heure sur insistance du public. A la fin du spectacle, dans une déclaration devant la presse, le chanteur Rabah Lani n’a pas caché son émotion après ces chaleureuses retrouvailles avec ses fans en confiant qu’il a tenu à répondre à la sollicitation du public pour le choix des titres interprétés. « Je me suis senti comme si nous étions réunis dans une maison dans une ambiance conviviale et fraternelle », a tenu à le souligner l’artiste. Sa longue absence sur scène ne semble pas affecter ses fans, selon le chanteur d’où son enthousiasme à poursuivre à ce renouement avec les galas. Interrogé sur ses projets, Lani a fait état d’un « album en chantier » pour faire plaisir à son public. La communion était totale avec le public composé essentiellement de jeunes car les sujets traités par ses œuvres touchent à aux préoccupations de cette même jeunesse, a tenu à expliquer de compter un public intergénérationnel. A noter par ailleurs que le fils du défunt Lounes Kheloui, Mourad a été le premier à monter sur scène en ouverture du gala de Rabah Lani et il a été fortement applaudi par le public pour la qualité de l’interprétation des reprises de son défunt père.
Hamid Messir

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img