21.9 C
Alger
jeudi 30 juin 2022

Skikda: Lancement du premier projet de collecte, pression et stockage de papier-carton

L’entreprise publique de gestion des centres d’enfouissement technique (CET) de Skikda «Cleanski» vient de lancer, dans la wilaya, le premier projet de collecte, pression et stockage de papier-carton, a-t-on appris, mardi, auprès de cette entreprise.
«Ce projet, dont la concrétisation a débuté il y a un mois, vise à générer des emplois pour les jeunes et diversifier les revenus de l’entreprise», a déclaré à l’APS le directeur-général adjoint, Hamza Dagasse, en marge des assises nationales de protection de l’environnement et de la lutte contre la pollution, tenues au Palais de la culture Malek-Chebel.
La collecte et le stockage du papier-carton, en vue de le vendre aux opérateurs versés dans le recyclage, est une activité «très rentable qui contribue dans le même temps à la protection de l’environnement», a-t-il dit.
A ce jour, trois camions et trois équipes, dont une activant la nuit, assurent la collecte du papier-carton dans la ville de Skikda et ses alentours, parvenant à collecter quotidiennement 18 quintaux, selon la même source. Le papier est ensuite stocké dans un dépôt de l’entreprise au niveau de la zone des activités de la commune Hamadi Krouma avant de le presser à l’aide de deux machines, la première produisant chaque jour 10 unités pressées pesant chacune 260 kg, et la seconde produisant 15 unités pressées de 80 kg chacune, a précisé le même cadre.
«Le recyclage des déchets solides, lancé en 2001, n’a pas connu de grand progrès en raison de la faiblesse des principaux grands maillons de l’opération, dont la première est le tri à domicile des déchets, puis la collecte assurée par des micro-entreprises et, enfin, les grandes entreprises de recyclage», a souligné Ali Halimi, président de l’Association nationale de protection de l’environnement et de lutte contre la pollution, initiatrice de ces assises en coordination avec la Direction locale de l’environnement. Il a aussi relevé que le recyclage des déchets demeure «timide» pour diverses raisons, dont l’absence de grandes usines spécialisées dans le recyclage du papier, du verre et du plastique et qui sont bénéfiques pour l’économie nationale.
Dans ce contexte, il est nécessaire, a-t-il noté, de mettre en œuvre une stratégie nationale de récupération et de recyclage des déchets solides en encourageant le lancement de projets d’investissement et de création de grandes, moyennes et petites entreprises.
R. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img