10.9 C
Alger
samedi 24 février 2024

Skikda Arrêt d’urgence de la station de dessalement de l’eau de mer

La station de dessalement de l’eau de mer située à la zone industrielle de la ville de Skikda a marqué un arrêt d’urgence suite à l’augmentation du taux de turbidité des eaux de mer, a-t-on appris, hier, du directeur de l’unité Skikda de la société publique l’Algérienne des eaux ADE, Zoubir Boussoufa.
«L’arrêt d’urgence (obligatoire) en raison de la turbidité de l’eau de mer suite aux dernières pluies qui se sont abattues dernièrement sur la wilaya de Skikda a causé une interruption de l’approvisionnement en eau potable dans huit communes, à savoir Skikda, Hamadi Kerouma, Filfila, El Hadaik, El Harouche, Ain Bouziane, Ramdane Djamel et Salah Bouchaour», selon M. Boussoufa. La distribution de l’eau reprendra son cours normal progressivement après la reprise de l’activité de la station, en commençant par l’alimentation des quartiers situés dans la partie basse de la ville de Skikda et le centre de la commune Hamadi Kerouma, puis les autres régions, selon la même source.
L’unité ADE Skikda se charge, depuis l’arrêt de l’activité de la station de dessalement de l’eau de mer, de l’alimentation en eau des établissements publics importants comme les hôpitaux, les auspices, les centres de l’enfance assistée et les résidences universitaires, entre autres, à travers la mobilisation de citernes d’eau pour la continuité du service dans ces établissements sensibles. Pour rappel, la wilaya de Skikda a connu en fin de semaine écoulée la chute de grandes quantités de pluie accompagnée de vents forts et rugissement de la mer causant la turbidité des eaux de mer (l’eau s’est mélangée avec le sable) provoquant des pannes dans les équipements de la station de dessalement de l’eau de mer.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img