20.9 C
Alger
jeudi 11 août 2022

Sidi Bel-Abbès: Des indicateurs positifs pour améliorer la prise en charge des malades

Le secteur de la Santé à Sidi Bel-Abbès enregistre des indicateurs positifs pour améliorer la prise en charge des patients en prodiguant des soins de qualité dans diverses spécialités et sur tout le territoire de la wilaya, a indiqué le wali, Mustapha Limani.

Par Hamid B./APS

Dans un entretien accordé à l’APS, le même responsable a expliqué que le secteur de la Santé dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès enregistre des indicateurs positifs pour améliorer, à l’avenir, la prise en charge des patients et la disponibilité de diverses spécialités médicales, à travers le renforcement des établissements de santé spécialisés à caractère régional, comme le Centre régional de lutte contre le cancer, le CHU Abdelkader- Hassani et les deux hôpitaux de Tabia et Ras El-Ma, qui offrent une capacité d’accueil importante pour les habitants du sud de la wilaya.
Afin d’appuyer et de renforcer les structures sanitaires publiques, un projet structurant sera enregistré pour achever un nouveau CHU d’une capacité de 500 lits, selon M. Limani, notant que l’étude du projet, gelée depuis 2013, sera relancée prochainement pour concrétiser cet important projet qui réduira la pression sur le CHU Dr Abdelkader-Hassani, du chef-lieu de wilaya.
Le wali a révélé que l’étude liée à la réalisation de cet ambitieux projet sera lancée dès que le l’assiette foncière sera déterminée, sachant que cet important établissement de santé sera réalisé sur une superficie de 10 hectares, ce qui permettra la mise à disposition d’une structure sanitaire de qualité pour les habitants de Sidi Bel-Abbès et les wilayas voisines.

Lifting des structures du secteur de la Santé
D’autre part, le wali a annoncé le lancement prochain d’une étude liée à l’extension de l’Institut national de formation paramédicale de Sidi Bel-Abbès, notant que l’assiette foncière est disponible pour cette opération, ce qui permettra de diversifier les offres de formation dans cet établissement et d’offrir de nouvelles spécialités comme l’anesthésie et la réanimation.
En ce qui concerne la faculté de médecine de Sidi Bel-Abbès, le même responsable a expliqué qu’une opération de réhabilitation et de réaménagement de l’ancien bâtiment et de ses autres structures sera lancée afin d’améliorer les conditions d’enseignement et d’assurer tout le nécessaire dans cet établissement universitaire, qui reçoit chaque année un grand nombre d’étudiants de diverses wilayas limitrophes.
D’autre part, une polyclinique a été réceptionnée à Mostefa Benbrahim, ainsi que la clinique d’ophtalmologie et de chirurgie du CHU Abdelkader-Hassani, ouverte au quartier «Imtiaz» au chef-lieu de wilaya, selon le même responsable qui a noté que celle-ci assure un service qualitatif dans le domaine de l’ophtalmologie.
En outre, une polyclinique sera réceptionnée prochainement au centre de la ville de Sidi Bel-Abbès, ainsi qu’une clinique similaire dans la commune de Tessala, dont les travaux de réalisation ont été achevés. Elle entrera en service au cours du premier trimestre de l’année prochaine, après son équipement.
Deux opérations de réhabilitation seront également lancées prochainement pour les hôpitaux de Sfisef et Ben Badis et toucheront différents services médicaux, selon le wali de Sidi Bel-Abbes, ajoutant qu’une unité de dialyse sera également ouverte à Sfisef, ce qui épargnera aux malades insuffisants rénaux les déplacements vers le CHU.
Sur la couverture sanitaire dans la wilaya, M. Limani a déclaré qu’elle est «acceptable», notamment au vu de la disponibilité de toutes les spécialités médicales, tout en notant que «ces spécialités médicales très demandées restent concentrées dans les sièges des grandes daïras».
Le même responsable a ajouté que pour assurer une prise en charge optimale des patients dans le sud de la wilaya, des personnels médicaux et paramédicuax de diverses spécialités seront affectés aux établissements de santé réalisés conformément aux normes requises, tels que les hôpitaux de Tabia et Ras El-Ma.

La situation épidémiologique est stable
Par ailleurs, le même responsable a également évoqué la situation épidémiologique, révélant que la wilaya est connue pour être stable, notant que malgré cela toutes les mesures ont été prises en coordination avec les services concernés afin de parer à toute urgence.
M. Limani a souligné que l’hôpital de référence pour le traitement des personnes atteintes de corona, «Dahmani-Slimane», est toujours paré, mobilisant son personnel médical et paramédical pour toute urgence. Les préparatifs incluent également la fourniture d’oxygène médical, surtout après la dotation récente de la wilaya de cinq générateurs d’oxygène.
Le wali a révélé que le reste des services médicaux, récemment mobilisés pour prendre en charge les malades du corona à travers les différents établissements de santé de la wilaya, connaîtront une reprise progressive de leurs activités habituelles au vu de l’enregistrement de la stabilité dans la situation épidémiologique.
D’autre part, M. Limani a souligné que plus de 190 000 personnes ont reçu soit la première ou les deux doses du vaccin contre le Covid-19, soulignant que le processus de vaccination, auparavant très populaire, enregistre actuellement une baisse notable.
Il a ajouté que le manque de demande de vaccination contre le virus corona est dû à l’amélioration de la situation épidémiologique, soulignant que le processus de vaccination se poursuit afin que le plus grand nombre possible de citoyens soient vaccinés et qu’un pourcentage important doit être atteint dans toute la wilaya pour arriver à l’immunité collective.
H. B./APS

Article récent

Le 11 Aout 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img