21.9 C
Alger
jeudi 30 juin 2022

Sidi-Aïch / Béjaïa: Les transporteurs s’insurgent

Les transporteurs de voyageurs, assurant les lignes Sidi-Aïch vers de nombreuses destinations de la vallée de Soummam sont en grève depuis plusieurs jours. Ils ont procédé, la fin de la semaine passée à la fermeture de la RN 26 à proximité de la station services Naftal, entrée est de la ville. C’est la deuxième action de protestation similaire entreprise par ces derniers afin de manifester leur colère et rappeler les difficultés dans lesquelles ils sont empêtrés. Les transporteurs se sont insurgé contre la décision de l’APC de délocaliser la gare routière (station de bus) située au centre-ville sur la RN 26 vers un nouveau site, en application d’une décision datant de 2018. Une décision qui  vient compliquer leur situation après plus de 7 mois de suspension de leur activité due au Coronavirus. Et pour faire valoir leur droit, ils comptent reconduire leur action au courant cette semaine ceci jusqu’à l’annulation de la décision de transfert de la station vers un nouveau site considéré inadéquat et pour les transporteurs et pour les voyageurs surtout les handicapés, les vieilles personnes et les personnes qui font leurs emplettes et les transporter sur plusieurs centaines mètres. Pour les mécontents, «la nouvelle station est isolée et est dépourvue des conditions nécessaire : manque d’hygiène, sécurité, difficulté d’accès pour les handicapés et vieilles personnes et aussi aux personnes qui viennent faire leurs emplettes le jour du marché surtout, isolement du site, éloignement du centre-ville, etc. En outre, les transporteurs privés de voyageurs de la région sont toujours en grève. Un nouveau sit-in devrait avoir lieu ce dimanche matin devant le siège de l’APC sous la houlette de l’UGCAA. Des responsables de cette organisation ont demandé une rencontre avec le maire afin de trouver des solutions. Une réunion des transporteurs devrait avoir lieu à l’issue de cette rencontre. Notons que les habitants du village Aït Aissou, commune de Draâ-El-Gaid, ont procédé ces derniers jours à la fermeture de la RN9 au niveau du pont menant au village. Les protestataires réclament la prise en charge de leurs préoccupations liées au développement local et l’amélioration de leurs conditions de vie dont «l’alimentation en gaz de ville, eau potable et l’aménagement du chemin du village». Une rencontre entre les représentants du village avait eu lieu avec les municipaux et le Chef de Daïra de Kherrata en vue de trouver de solution aux problèmes posés. Cette action a causé d’énormes désagréments aux usagers de cet important axe qui relie Béjaïa à l’Est du pays notamment la wilaya de Sétif.

Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img