6.9 C
Alger
mardi 31 janvier 2023

Sétif: Cinq incendies éteints sur sept déclarés en milieu agricole

Les services de la Protection civile de la wilaya de Sétif sont parvenus, lundi après-midi, à éteindre cinq incendies sur sept, déclarés en milieu agricole, et les opérations se poursuivaient pour venir à bout des deux feux restants, apprend-on de ces services.

Par Safy T.
Selon le chargé de communication à la direction de wilaya de la Protection civile, le capitaine Ahmed Lamamra, les unités d’El Eulma, Bir El Arch et Ain Arnat, ont éteint cinq incendies déclarés en milieu agricole et sur des aires vertes aux mechtas Medjez et Lektatfa dans la commune de Kaouane, au douar Berdia dans la commune de Béni Ouessine, près du cimetière Sidi Haydar et l’université Sétif-2. La même source a souligné que les efforts se poursuivent pour circonscrire les deux autres incendies déclarés dans les deux communes d’Ain Roua et Ain Sebt (Nord de Sétif). Le premier de ces deux incendies s’est déclaré au douar Ben Zeraïg, commune d’Ain Roua, sur les limites avec la commune Dhraa El Gaïd, wilaya de Béjaia, pour se propager dans diverses directions et les moyens nécessaires pour le combattre ont été mobilisés par l’unité de Bougaâ, la colonne mobile de Sétif et l’unité de Kherata (Béjaia) sous la direction du chef de l’unité de Bougaâ et avec l’appui des citoyens et des communes concernées, selon la même source. Le second incendie a pris sur les environs d’Ain Ksar avant de se propager sous l’effet du vent vers la cité Merdj Essahel et les douars Ferghous, Ain Gherifa et Kef Lahmar, et les moyens des unités de la Protection civile de Béni Aziz, Djemila, Babors et Guidjel, ont été mobilisés pour le combattre ainsi que les moyens des communes avoisinantes et des citoyens. Selon le capitaine Lamamra, les cinq incendies éteints ont ravagé 45 hectares de champs de blé, 20 hectares de chaume, 800 bottes de foin, 3 hectares d’herbes et certains arbres forestiers sans faire de victimes humaines. Le même cadre a invité les agriculteurs, les citoyens et les habitants des localités rurales à faire preuve de grande vigilance, notamment en ces conditions de chaleur torride et de vents, pour éviter les incendies et à déclarer immédiatement tout départ de feu tout en tentant de l’éteindre.

Les deux incendies de Hammam Guergour totalement éteints

Les services de la Protection civile ont totalement éteint, lundi après-midi, les deux incendies déclarés dimanche sur des périmètres agricoles au Douar Cheriguet et au lieu-dit «Sept Virages», dans la commune de Hammam Guergour (wilaya de Sétif), près des limites avec la commune de Harbil, faisant deux morts et 23 blessés, a-t-on appris, lundi, de ces services. Le chargé de communication à la direction de wilaya de la Protection civile, le capitaine Ahmed Lamamra, a indiqué à l’APS que «les deux incendies ont été totalement éteints ce lundi après-midi et leur site est sous surveillance jusqu’à mardi (hier) pour éviter la reprise des flammes sous l’effet des vents et de la forte chaleur». La propagation de ces deux feux a ravagé d’importantes superficies estimées à 150 hectares de buissons, de vergers arboricoles, de peuplements de pin d’Alep et de broussailles de chêne vert, nécessitant la mobilisation intense d’équipes de la Protection civile pour surveiller le site, a précisé la même source. La même source a indiqué que «les instances concernées, dont les services agricoles et la Conservation des forêts, œuvrent à recenser les dégâts de ces deux incendies qui n’ont pas atteint les maisons des citoyens, à l’exception de certaines maisons abandonnées». D’importants moyens humains et matériels des unités de la Protection civile de la wilaya et les deux colonnes mobiles de Sétif et M’sila, des éléments de l’Armée nationale populaire et des citoyens assistés par des moyens aériens, ont été mobilisés à cet effet en présence du directeur de wilaya de la Protection civile par intérim, le commandant Youcef Chorfi. Un hélicoptère de la Protection civile est intervenu pour évacuer vers l’hôpital des grands brûlés de Douéra (Alger) un agent de la Protection civile atteint de brûlures de deuxième degré aux mains et à la tête. Le bombardier d’eau russe arrivé dimanche à l’aéroport 8-Mai-1945 d’Ain Arnat (Ouest de Sétif) est également intervenu pour éteindre ces feux, a indiqué le capitaine Lamamra.
S. T.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img