12.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

Sénégal: La BID débourse 238 millions d’euros pour la réalisation de l’autoroute Dakar-Saint Louis

Le Sénégal et la Banque islamique de développement (BID) ont procédé, dimanche à Djeddah, à la signature d’un accord de financement d’un montant de 238 millions d’euros pour le projet de construction de l’autoroute Dakar-Tivaouane-Saint Louis (nord).Le document a été paraphé par Amadou Hott, ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération et Mansour Faye, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, d’une part, et Dr Muhammad Sulaiman Al-jasser, président de la BID, d’autre part. «Avec ce financement, la BlD participe pour un montant de 238 millions d’euros à la réalisation de l’autoroute qui va relier Dakar à Saint Louis, d’une longueur d’environ 200 km, et retenue au rang des priorités par le président de la République», indique un communiqué relayé par l’agence de presse sénégalaise APS.Le texte rappelle que «cette autoroute passe par le Lac Rose qui abrite la nouvelle ville destinée à désengorger Dakar et sera la deuxième porte d’entrée et de sortie de la capitale en direction des villes septentrionales».A terme, cette ville couplée à Diamniadio va accueillir plus de 500 mille habitants.
Selon le communiqué, «ce projet participe fortement au soutien à la politique de développement infrastructurel du Sénégal et de renforcement du réseau autoroutier national».
La même source souligne que «le développement de l’agrobusiness dans la vallée du fleuve Sénégal et les projets d’hydrocarbures dans la zone vont donner une nouvelle dimension à la capitale du Nord, trait d’union entre le Sénégal et l’Afrique du Nord».
«Cette vision du chef de l’Etat prend déjà forme avec la construction du Pont de Rosso à la frontière avec la Mauritanie et les projets de désenclavement des zones rizicoles», note le communiqué, ajoutant que «dans ce schéma, l’autoroute Dakar-Saint Louis va jouer un rôle de premier plan dans l’émergence d’un nouveau pôle de développement au Nord», ajoute le communiqué.
Le projet de construction de cette autoroute de 200 km devrait démarrer en juin 2022. La construction de l’ouvrage devra favoriser des économies sur les coûts d’exploitation des véhicules et le temps de déplacement, en plus de l’amélioration des conditions de vie des habitants. Cette infrastructure devrait se dérouler en deux phases. La première phase dont le coût est estimé à 365 millions d’euros part de Tivaouane Peulh à Lompoul, sur un linéaire de 114 Km.
La deuxième phase, quant à elle, concerne un linéaire de 81 km et relie Lompoul à Saint-Louis.
Kamel L.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img