26.9 C
Alger
jeudi 6 octobre 2022

Selon un bilan de l’ANP : Plus de 1 700 harraga interceptés en six mois

Quelque 1 712 candidats à l’émigration clandestine, via des embarcations de construction artisanale, ont été interceptés par des éléments de l’Armée nationale populaire durant les six premiers mois de l’année en cours, dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine. A cela s’ajoute l’arrestation de 2 665 immigrants clandestins de différentes nationalités. Les détachements et unités de l’Armée nationale populaire sont parvenus, durant cette même période, à neutraliser 19 terroristes, dont 9 d’entre eux ont été abattus, 5 capturés, alors que 5 autres se sont repentis. 72 éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés et 41 casemates ont été découvertes et détruites. A cela s’ajoute la destruction de 84 bombes artisanales. Les éléments de l’ANP, détaille un bilan opérationnel pour le 1er semestre de l’année 2021, ont récupéré 302 armes, 29 pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, 256 fusils de différents types et 16 pistolets automatiques. A cela s’ajoute la récupération d’un système de missiles anti-aéronefs Strella M2. Aussi, 27 roquettes, des balles de différents calibres, des chaînes de munition et de la poudre noire ont été récupérées. Les opérations des éléments de l’ANP ont également concerné la lutte contre le crime organisé. Dans ce registre, le bilan fait état de l’arrestation de 866 narcotrafiquants, la saisie de 345,9 quintaux de kif traité, 4,917 quintaux de cocaïne et plus de 1 million de comprimés psychotropes. L’on dénombre aussi l’arrestation de 6 198 contrebandiers et orpailleurs, la saisie de marteaux piqueurs, de groupes électrogènes et détecteurs de métaux. Les détachements de l’Armée nationale populaire ont saisi 555 véhicules, plus de 2 millions d’articles pyrotechniques, plus de 587 000 litres de carburants ainsi que des produits pharmaceutiques. Concernant le démantèlement des réseaux criminels, le communiqué du ministère de la Défense nationale fait état du «démantèlement d’un réseau criminel composé de 6 individus, en leur possession 4 milliards et 108,5 millions de centimes, dont 3 milliards et 93 millions en faux billets, qu’ils ont tentés d’introduire avec la complicité des réseaux criminels marocains». Le même communiqué annonce le «démantèlement d’une cellule criminelle composée de partisans du mouvement terroriste MAK, impliquée dans la planification d’attentats et d’actes criminels lors des marches et rassemblements populaires dans plusieurs régions du pays».
Massi Salami

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img