18.9 C
Alger
mardi 26 octobre 2021

Selon le Pr Rachid Belhadj: «La réforme du système de santé est primordiale»

Plaidant pour une réforme radicale du système de la santé, le directeur des activités médicales et paramédicales du CHU Mustafa Bacha a insisté sur «la nécessité d’accorder une attention prioritaire et une valorisation du facteur humain dans ce secteur pour la réussite de cette réforme».

Par Thinhinene Khouchi

S’exprimant hier sur les ondes de la Radio nationale, le directeur des activités médicales et paramédicales du CHU Mustafa Bacha et président du Syndicat des professeurs et chercheurs universitaires, le Pr Rachid Belhadj, chef du service de médecine légale a renouvelé son appel à une réforme radicale du système de santé. Le Pr Rachid Belhadj a alors insisté sur la nécessité d’accorder une attention prioritaire au facteur humain dans ce secteur pour la réussite de cette réforme. «La réforme générale du secteur et le système de la santé est primordiale, mais ne peux se faire sans prendre en considération et en charge le facteur humain», a indiqué l’invité de la Chaîne I, ajoutant «il faut donc accorder une attention prioritaire à cet élément-clé du secteur de la santé» . Il a déclaré que «les spécialistes et les professionnels du secteur doivent être impliqués lors des sessions nationales de santé pour faire part de leurs préoccupations et trouver des solutions pour améliorer leurs conditions professionnelles». insistant Aujourd’hui, notre priorité est de trouver des mécanismes pour passer à un modèle d’autogestion pour les hôpitaux, ainsi qu’un modèle de gestion qui motive la nouvelle génération de professionnels de la santé à travailler en Algérie et à améliorer le système à l’avenir « . Dans ce même contexte , l’intervenant a appelé à une révision de la politique sociale représentée par l’approche de la gratuité du service de santé qui réduirait le fardeau et la pression sur le secteur public, précisant que  » Nous avons proposé en tant que syndicat de recourir progressivement au secteur privé, et nous avons eu un modèle au CHU d’Oran qui s’autogère et le citoyen paie, mais malheureusement l’expérience n’a pas réussi et dans ce contexte, je fais référence au rôle important de la sécurité sociale en sensibilisant les citoyens au fait que tous ceux qui paient leurs impôts ont droit à un traitement gratuit . En outre, à la veille de la rentrée sociale, Belhadj a souligné qu’un plan spécial devrait être adopté pour protéger les citoyens en respectant les mesures préventives et en renforçant le contrôle pour éviter le relâchement. Saluant les efforts de l’État pour faire face à la pandémie de Covid-19, l’intervenant a souligné que la situation épidémiologique est actuellement en «confort complet» et qu’il faut l’exploiter pour la vaccination. Par ailleurs, évaluant la campagne de vaccination lancée par le ministère de la Santé, le syndicaliste a regretté la réticence des citoyens au processus, notant que l’hôpital Mustapha est sur le point de lancer une initiative pour se déplacer vers les personnes âgées et les personnes ayant des besoins particuliers afin de faciliter le processus. Dans un autre contexte, le même intervenant a confirmé que la diminution du nombre de contaminations est due à plusieurs facteurs, dont la vaccination, qui joue un rôle important, en plus d’autres facteurs, notamment le respect des règles de distanciation physique et le port du masque.
T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img