31.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Selon Dr Lyes Merabet, président du SNPSP / Coronavirus : 470 décès parmi le personnel de la santé

Le personnel de la santé a payé un lourd tribut dans sa lutte contre l’épidémie de coronavirus. Depuis le début de la crise sanitaire, quelque 302 médecins, des secteurs public et privé, atteints du virus, ont perdu la vie, a affirmé Lyes Merabet, président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (Snpsp). S’exprimant sur les ondes de la radio Sétif, Docteur Merabet a indiqué que le nombre de décès parmi les employés du secteur de la Santé a atteint 470 victimes. Selon lui, la troisième vague du virus a été la plus dure pour les travailleurs de ce secteur. Durant le mois de juillet dernier, le nombre de morts du coronavirus était de 45 médecins, alors que 23 autres sont décédés durant le mois d’août en cours. Le président du Snpsp a indiqué également que 30 000 cas de contamination ont été enregistrés parmi les employés de la santé, dont certains ont été jugés dangereux.
Lyes Merabet a affirmé, toutefois, que la situation épidémiologique connaît actuellement une amélioration, mais demeure instable, a-t-il mis en garde. D’où la nécessité, a-t-il ajouté, de continuer à observer les règles de prévention et de distanciation sociale. Concernant l’opération de vaccination, il dira que l’affluence a été en hausse durant le mois de juillet, relevant toutefois une baisse durant ces derniers jours. Pour aller de l’avant dans la vaccination de la population, qui est la seule et unique solution pour faire face à la propagation de l’épidémie, Dr Merabet a appelé le ministère de la Santé à organiser, dans les meilleurs délais, une semaine de vaccination avec la participation de tous les secteurs à travers toutes les wilayas du pays. Cela afin d’atteindre le seuil de 60 % de population ayant reçu le vaccin pour parvenir ainsi à l’objectif d’immunité collective. Au sujet du report de la rentrée scolaire décidé par le ministère de l’Education nationale, l’invité de radio Sétif s’est dit satisfait, d’autant que la situation sanitaire demeure instable. Ce report, a-t-il ajouté, est une occasion pour procéder à la vaccination des personnels du secteur de l’Education. Concernant le protocole sanitaire à adopter à la prochaine rentrée des classes, il dira qu’il demeure le même que celui de l’année passée. La nouveauté pour cette année n’est autre que la vaccination obligatoire pour tous les employés. Sur un autre plan, le syndicaliste a appelé à la mise en application des décisions du président de la République par les autorités concernées, notamment en ce qui concerne les primes, l’assurance, l’indemnisation des familles des victimes ainsi que le versement des primes Covid qui connaissent du retard. Par ailleurs, Lyes Merabet a relevé que le nombre d’agressions contre le personnel médical dans les établissements de santé a connu une baisse qu’il a évaluée à 80 % comparativement au passé, et ce, grâce aux mesures prises dernièrement par l’Etat.

Massi Salami

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img