19.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

Séisme enregistré avant-hier à Béjaïa: Trois ministres dépêchés pour voir de plus près la situation

Une délégation ministérielle composée de trois ministres, en l’occurrence le ministre de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Professeur Abderrahmane Benbouzid et Mme Kaouthar Krikou, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, ont été dépêchés à Béjaïa après le séisme qui a frappé la wilaya avant-hier. La délégation s’est enquis de l’état des blessés et a constaté de visu les dégâts occasionnés par le tremblement de terre. Sur les 35 personnes blessées suite au séisme enregistré avant-hier à Béjaïa, la majorité a quitté hier l’hôpital après prise charge, seules trois y sont encore. La majorité de ces personnes ont été admises pour blessures légères dues à la panique qui s’est emparée des habitants qui redoutaient particulièrement l’effondrement de leurs demeures. Les trois blessés ont subi des interventions chirurgicales pour fractures et polytraumatisme. Le traumatisme du séisme du 18 mars 2018 est toujours vif dans l’esprit des habitants de la ville de Béjaïa. Certains ne sont toujours pas relogés et leurs habitations ne sont toujours pas restaurées. La délégation ministérielle s’est rendue à la polyclinique Mère Enfant de Targa Ouzemour afin de voir les dégâts causés par le séisme aux infrastructures de l’établissement où l’on a rassuré ses responsables de la prise en charge en urgence des travaux de réparation des dégâts occasionnés par le secousse. Accompagné du wali de Béjaïa, la délation ministérielle s’est rendue également au CHU où elle a rencontré les blessés. Il faut noter que les équipes du CTC local, appuyées par d’autres équipes venues des wilayas de Bouira, Jijel, Tizi- Ouzou, se sont déployées sur le terrain. Elles ont expertisé 46 bâtisses parmi lesquelles 17 bâtisses individuelles, 6 collectives, 12 administrations publiques, 1 établissement scolaire, une mosquée, une structure sanitaire, etc. L’opération d’expertise des bâtisses et autres édifices publics se poursuivait encore hier. Il faut noter que deux guichets ont été ouverts au niveau de l’APC et de la daïra de Béjaïa afin d’enregistrer les réclamations. Deux registres ont également été mis à la disposition des citoyens dont les bâtisses ont été endommagées par le tremblement de terre afin de déposer leurs réclamations.
Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img