19.9 C
Alger
jeudi 8 décembre 2022

Scarlet Letter House ouvre à Alger: Une fenêtre sur le livre en langue anglaise

La première librairie spécialisée dans la vente de livres en anglais vient d’ouvrir ses portes à Alger.
Cet établissement livresque, qui existe déjà à Annaba depuis quelques années, propose à ses clients plusieurs modes de vente.

Par Abla Selles

D’abord, il y a le mode présentiel classique qui permet l’octroi du livre sur place et le mode virtuel qui assure l’envoi des livres par les livreurs de la librairie. Pour cette deuxième méthode, les personnes intéressées doivent consulter le site : www.scarletletterhouse.com où tous les livres disponibles sont codés pour pouvoir faire la commande à n’importe quel moment et de n’importe quelle ville. Pour la vente en mode présentiel, les personnes intéressées doivent savoir que la librairie se situe au 102, boulevard Mohammed V à Alger.
D’une superficie de 30 m², cette librairie est divisée en deux parties. Il y a un rayon où on peut trouver des livres classique et un autre pour les œuvres contemporaines. Le client aura le choix entre des livres de différents genres dont les essais, les mémoires ou les romans. Les livres pour enfants sont aussi disponibles, dont des livres scolaires et même du parascolaire. Les jeunes peuvent trouver eux aussi des livres au langage simplifié. Et bien sûr, des œuvres de Charles Dickens, George Orwell, Virginia Woolf et Victor Hugo sont également disponibles. Des thèmes variés sont proposés aux personnes qui veulent apprendre la langue de Shakespeare. Le plus important est que des ouvrages accessibles à toutes les bourses sont proposés aux clients.
Il est à noter que Scarlet Letter House est principalement une maison d’édition et de distribution, qui édite des ouvrages d’écrivains algériens à Londres, qu’elle traduit vers la langue anglaise, «dans l’optique de nous faire connaître les réalisations littéraires de ces derniers», comme l’explique Abdelhak Bouchikh, son propriétaire.
Ce qui a motivé le meneur de ce nouveau projet en Algérie, est la virginité de ce créneau, mais aussi l’engouement des jeunes quant à l’apprentissage de la langue anglaise et l’intérêt qu’ils portent aux ouvrages dédiés au développement personnel et à la science fiction. Des thèmes très en vogue en ce moment, car les jeunes Algériens, mais aussi étrangers, sont très influencés par les réseaux sociaux, le virtuel. Ils s’intéressent, en outre, au développement de l’intelligence artificielle à travers le monde. Avec grand enthousiasme, le propriétaire dit être très content du retour positif du public et poursuit que cette initiative a même ravit les lecteurs francophones, mais aussi arabophones de la capitale, qui l’ont d’ailleurs encouragé. Très ambitieux, Abdelhak compte élargir son champ d’action avec deux boutiques à l’est et à l’ouest de la capitale et une chaîne de librairies anglophones à travers le pays, une chose qui sera très appréciée par la population puisque c’est une première dans notre pays.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img