25.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

Santé: Poursuivre les efforts de lutte contre le sida

Les participants aux deuxièmes assises de l’Association de protection contre le VIH-Sida (APCS) ont mis l’accent, hier à Taghit (Bechar), sur la poursuite des efforts de lutte contre cette maladie, surtout dans ce contexte de pandémie de Covid-19.
Les participants, tous des praticiens de la santé, ont insisté sur la poursuite des efforts de lutte et de prévention de cette maladie à travers le protocole médical mis en place dans le pays en matière de dépistage et de traitement antirétroviral (AVR), indiqué pour traiter l’infection au VIH, sachant que les AVR réduisent la multiplication du virus de cette pathologie dans l’organisme humain.
Ces assises d’une journée, organisées avec la contribution de la direction locale du secteur de la Santé, en présence des autorités de la wilaya de Béchar, ont été marquées par des communications ayant trait aux programmes de prévention et de lutte contre cette maladie, présentées par des spécialistes de différents établissements publics hospitaliers du pays, qui ont mis en exergue la lutte que mène l’Algérie contre la maladie.
Cette lutte s’inscrit au titre de la stratégie nationale et sur les engagements internationaux de l’Algérie, dans le cadre des «Trois principes», comprenant un cadre national commun de lutte, un organisme national commun de coordination et un système national commun de suivi et évaluation. Ce qui s’est traduit par un accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et au soutien liés au VIH/Sida.
Elle est caractérisée par un engagement politique des hautes instances du pays, et aussi par une action multisectorielle approuvée par différents ministères, et par une implication active de la société civile et du secteur privé, ont indiqué des intervenants à cette rencontre.
Trois ateliers destinés à l’enrichissement des débats et la formulation de recommandations allant dans le sens de l’amélioration de la prise en charge des malades et de la prévention et la lutte contre cette maladie, ont été mis en place.
Créée le 1er mars 1998, l’APCS a pour but l’information, l’éducation et la communication en matière de VIH-Sida, et ce, en direction du grand public, notamment les personnes en difficulté et vivant dans des conditions précaires ou difficiles, a indique Mme Rahou Faïza, directrice exécutive de cette association.
Constituée essentiellement de praticiens et de bénévoles, avec un siège national à Oran et des antennes à Alger et Mascara, l’APCS est très active et présente dans les activités de dépistage de la maladie du VIH-Sida, a-t-elle fait savoir.
Racim S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img