23.9 C
Alger
vendredi 1 juillet 2022

Santé, eau potable, électricité, gaz…

Bouchées doubles pour le développement des zones d’ombre

Des équipes de 150 médecins spécialistes composant une caravane médicale bénévole sont arrivées avant-hier à Biskra et se sont dirigées vers les zones d’ombre.

Par Walid B.

Organisée à l’initiative du réseau algérien des jeunes, cette caravane, lancée depuis le siège de la wilaya en présence des autorités locales, vise à «apporter aide et assistance aux habitants des zones d’ombre, notamment dans cette conjoncture sanitaire exceptionnelle marquée la lutte contre le Covid-19» a affirmé le président de ce réseau, Adel Gana. Composés de praticiens locaux, ainsi que d’autres issus de plusieurs wilayas, les staffs médicaux de cette caravane ont pour mission d’assurer des consultations en médecine générale, cardiologie, diabétologie, ophtalmologie et en pédiatrie, a précisé le même responsable. Les praticiens bénévoles s’emploieront, en coordination avec les services de la Direction locale de la santé, à assurer des examens et consultations médicales au profit des patients habitant dans des zones enclavées et ce, en vue de rapprocher le service public de santé des citoyens, a fait savoir la même source, soulignant que cette caravane est dotée d’un laboratoire d’analyses médicales qui permettra aux médecins bénévoles d’offrir un service de qualité et aux personnes malades de ces régions d’effectuer les analyses nécessaires. La caravane médicale bénévole qui sillonnera plusieurs localités de la wilaya de Biskra fera une première halte de cinq jours à Zeribet El Oued (80 km à l’est de Biskra), avant de se diriger vers Tolga (40 km à l’ouest de Biskra), a indiqué M. Gana, ajoutant que les habitants de ces localités bénéficieront de services médicaux programmés à raison de 200 consultations/jour. Cette initiative ciblera «le grand nombre possible de citoyens avec la possibilité de fournir des soins médicaux au niveau des établissements hospitaliers spécialisés pour les cas qui nécessitent un suivi», selon M. Gana. Devant sillonner sept wilayas des Hauts- Plateaux et du Sud du pays, la caravane qui se poursuivra jusqu’au 14 novembre prochain, a fait une première halte dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj et devra se déplacer dans les prochains jours vers les wilayas de M’sila, Djelfa, Laghouat, El Bayadh et Naâma, selon les organisateurs de cette initiative.

Plus de 280 millions DA pour l’aménagement de la zone
d’habitation rurale du groupement Harchaia/ Naâma
Une enveloppe budgétaire de 280 millions DA a été dégagée pour les travaux d’aménagement urbain de la nouvelle zone d’habitation rurale, le groupement «Harchaia» relevant de la commune de Naâma, a annoncé avant-hier le président de l’Assemblée populaire communale (P/APC), Benkhedda Bekacem. Cette somme a été dégagée dans le cadre du budget de la Direction de l’urbanisme, de la construction et de l’architecture, avec le soutien de la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales et du PCD de la commune de Naâma. Elle est destinée à la réalisation de plusieurs opérations continues au niveau de cette nouvelle zone d’habitation qui abrite quelque 1 055 logements ruraux regroupés et leur raccordement aux différents réseaux (eau, assainissement, électricité et gaz), a indiqué le même responsable. Les travaux ont été divisés en plusieurs lots et ont atteint «des taux d’avancement encourageants», notamment en ce qui concerne les réseaux d’assainissement, d’AEP, d’électricité et de gaz. Les travaux portent également sur la réalisation d’un château d’eau, la réfection des routes, la mise en place de l’éclairage public, la pose des trottoirs et de leurs pavés, la plantation d’arbres au niveau des espaces verts tout le long des bordures des routes, selon la même source. Les services concernés ont entamé, depuis deux années, le programme d’aménagement de la zone d’habitation en question qui s’étend sur une superficie de 23 hectares au nord de la commune de Naâma. Le plan directeur d’aménagement urbain concerne la réalisation des différents réseaux pour accueillir, dans l’avenir, près de 10 000 habitants, selon la même source.

Lancement de 155 projets sur 507 inscrits à Souk Ahras
Enfin, pas moins de 155 projets sur 507 inscrits au bénéfice de 251 régions d’ombre de la wilaya de Souk Ahras ont été lancés en vue de répondre aux préoccupations des citoyens dans plusieurs domaines, a indiqué avant-hier le chef de l’exécutif local, Lounes Bouzegza. «Sur ce total, 49 projets portant sur le renforcement de l’AEP et des prestations de services de santé, le raccordement aux réseaux
d’électricité et du gaz, la réfection des routes et l’amélioration des conditions de scolarisation, ont été réceptionnés», a précisé le wali, en marge d’une visite d’inspection des régions d’ombre de la daïra de Lahdada regroupant la commune éponyme Lakhdara et Ouled Moumen. La livraison des projets restants, inscrits dans le cadre du programme de développement des régions d’ombre, devra se faire «avant la fin de l’année en cours», a indiqué Lounes Bouzegza, ajoutant que ces projets ont mobilisé une enveloppe financière de 4 milliards DA. S’entretenant avec les habitants de la région de Lafouid, dans la commune d’Ouled Moumen, sur leurs difficultés à accéder à l’eau potable, le wali a fait savoir que les régions d’ombre de la wilaya ont bénéficié de 380 millions DA pour la réalisation de 56 projets d’AEP, dont la réalisation de puits et de réservoirs d’eau, en plus de l’extension du réseau de distribution d’eau potable. M. Bouzegza a souligné à, cet effet, que la meilleure solution pour mettre fin au problème d’eau dans cette région passe par la concrétisation du projet de transfert des eaux à partir de la retenue collinaire de Bir Louhichi (commune de Lahdada) dont le taux de réalisation a atteint les 50 %, suggérant d’approvisionner temporairement les habitants en eau potable par camions-citernes. Le wali de Souk Ahras a, par ailleurs, affirmé la nécessité de donner la priorité dans les régions d’ombre aux projets d’AEP, au raccordement aux réseaux d’électricité et de gaz, au désenclavement et à l’amélioration du cadre de vie.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img