16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

Santé: Benbouzid: de nouvelles mesures pour la gestion des hôpitaux

« Le problème de gestion des établissements hospitaliers se pose dans l’ensemble du territoire national d’où le recours à d’autres mesures permettant de l’éviter » a indiqué hier le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid annonçant de nouvelles mesures pour assurer la gestion des hôpitaux. Lors d’une plénière de l’Assemblée populaire nationale consacrée aux questions orales, le ministre de la santé a indiqué que « les nominations des directeurs locaux de la santé et des directeurs des hôpitaux se feront, à l’avenir, sur la base d’appels à candidatures lancés via la plateforme électronique du ministère de la Santé ». En réponse à une question du député Slimane Zerkani sur la prise en charge des personnes souffrant d’insuffisance rénale à Tiaret, Benbouzid a fait savoir que « le problème de gestion des établissements hospitaliers se pose dans l’ensemble du territoire national d’où le recours à d’autres mesures permettant de l’éviter ». Les personnes qui souffrent d’insuffisance rénale dans la wilaya de Tiaret « sont pris en charge au niveau des structures de santé privées et publiques », a-t-il ajouté, relevant que pour les établissements publics, il s’agit des hôpitaux de Tiaret, Frenda, Sougueur, Mahdia et Ksar Chellala. Il a annoncé, par la même occasion, l’ouverture de « nouveaux services d’hémodialyse au niveau des établissements hospitaliers d’Ain Deheb et de Takhmaret, en cours de réalisation ». Concernant le problème des équipements médicaux à l’établissement spécialisé dans la prise en charge des cancéreux à Adrar soulevé par le député Afif Iblila, le ministre de la Santé a assuré qu’une « solution définitive » a été trouvée au problème des pannes des équipements à travers l’installation d’une commission multisectorielle composée de représentants des secteurs de la santé, du commerce, de l’industrie et des finances. Cette commission a pour missions, poursuit-il, « d’organiser l’opération d’acquisition des équipements médicaux, d’unifier les contrats de réparation, en sus de l’élaboration d’un texte règlementaire pour la création d’une entreprise nationale chargée des équipements médicaux ». Au sujet de la demande d’inscription d’un projet de réalisation d’un hôpital de 60 lits dans la Daïra de Ouled Brahim (W. Saïda), le ministre a souligné que « les indicateurs sont positifs dans la wilaya en termes de couverture médicale spécialisée après sa dotation de 3 établissements publics hospitaliers d’une capacité de 60 lits à Sidi Boubekeur, Youb et Hessasna ». Benbouzid a ajouté que ses services « ont présenté une demande d’inscription du projet de réalisation d’un établissement public hospitalier d’une capacité de 60 lits en faveur de la population de la Daïra de Ouled Brahim au titre de l’exercice financier 2023 ». A la question du député, Abdelkrim Boukhari sur les structures hospitalières dans la wilaya de Timimoun, le ministre a indiqué que « la wilaya qui dispose d’un établissement hospitalier public d’une capacité de 120 lits a été dotée d’une nouvelle structure hospitalière », rappelant « la réalisation d’un nouvel hôpital d’une capacité de 60 lits à Aougrout dans le cadre du Fonds de développement du Sud, dont la réception prévue initialement en aout 2021 a été retardée pour plusieurs raisons objectives ». Il a ajouté que « Outre l’acquisition d’équipements et d’ambulances, une demande a été présentée pour la réalisation de nouveaux hôpitaux dans le chef-lieu de la wilaya pour remplacer le vieil hôpital et deux autres dans les daïras de Tinerkouk et Charouine ».

Thinhinane Khouchi

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img