8.9 C
Alger
mardi 27 février 2024

Santé à Mostaganem Des urgences médico-chirurgicales à la hauteur des ambitions

A Mostaganem, l’ambigüité des services médico-chirurgicaux a de tout temps été le clair-obscur du secteur de la Santé. Pour avoir exaspéré les citoyens, ces services ont fait la tourmente des responsables et fait couler beaucoup d’encre. Sur le plan de la gestion, ces services ne donnaient pas satisfaction pour la simple raison qu’elle ne répondait pas aux normes. Les walis qui se sont succédé sont intervenus pour mettre de l’ordre dans ces services si importants pour la santé publique. Cependant, beaucoup des facteurs négatifs ont fait que de ce côté le service a battu de l’aile. Les gestionnaires ont eux aussi été dépassés par l’ampleur de la médiocrité des prestations. Suite à cela et dans le cadre du développement du secteur de la Santé, Aissa Boulahya, wali de Mostaganem, a pris le taureau par les cornes pour réussir son challenge, mettant à la disposition des citoyens des structures de santé à la hauteur des aspirations des citoyens de la wilaya. En plus de l’achèvement, l’équipement et la mise en service de l’hôpital de 240 lits, la réhabilitation de l’EPH «Che Guevara», voilà qu’il met le paquet sur les urgences médico-chirurgicales pour une rénovation pouvant répondre aux exigences du secteur. En effet, ce mardi 7 février, le chef de l’exécutif, accompagné de quelques membres de l’exécutif, notamment les directeurs de la santé, des équipements, le directeur de l’HUE et le chef de sûreté, a inauguré les urgences de Tigditt. Ces services réhabilités offrent des conditions de soins brillamment étudiés. Une extension qui va jusqu’à 50 lits et 3 blocs opératoires refaits à neuf. Il faut noter que les urgences ont été dotées d’équipements de dernière génération. A ce titre, le wali a exhorté les responsables pour une prise en charge adéquate des malades car avec cette nouvelle structure les conditions de travail sont optimales. D’autre part, le wali a insisté sur la bonne organisation des services et sur l’importance de l’entretien de l’hôpital et des équipements. Pour ce qui du service de dialyse attenant aux urgences, le wali a, lors de sa dernière visite, sommé les responsables de sa bonne prise en charge en les aidant à le réhabiliter. Aujourd’hui, ce service est dûment équipé pour répondre à une demande croissante des dialysés. Lors de sa sortie, Aissa Boulahya a rendu visite au chantier de l’EPH «Che Guevara» pour suivre l’avancement des travaux lancés il y a à peine six mois.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

monoxyde de carbone

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img