15 C
Alger
dimanche 18 avril 2021

Salon national des arts plastiques : Une soixantaine d’artistes au rendez-vous

La reprise progressive des activités culturelles après le confinement imposé suite à la pandémie de Covid-19 est marquée par la participation de nombreux artistes dans différentes disciplines. Cette période, coïncidant avec l’organisation de plusieurs salons nationaux d’art dans plusieurs villes du pays, enregistre une forte production artistique.

Par Adéla S.

Après le Salon national des arts plastiques de Tiaret qui a enregistré la participation d’une soixantaine d’artistes de différentes régions du pays lors de sa 4e édition, c’est au tout du Salon national des arts plastiques de Jijel d’accueillir, depuis mardi, plus de 300 toiles de plasticiens locaux dans le cadre de sa 2e édition. En effet, le hall de la Maison de la culture Omar-Oussedik de la ville est devenu, depuis mardi, une bonne direction pour les passionnés d’art. D’ailleurs, à son deuxième jour, cet évènement a enregistré une forte affluence d’un public de différentes tranches d’âge. Il y a ceux qui sont venus découvrir cet art, mais nombreux sont ceux venus apprécier les créativités de la soixantaine de plasticiens participants. Cette édition «qualitative», rassemblant des artistes structurés et d’autres autodidactes, relance l’activité culturelle locale après une longue léthargie de plusieurs mois imposée par la pandémie de Covid-19, a précisé le directeur de cet établissement culturel, Abdelmadjid Guendouz. «Le but majeur de ce rendez-vous artistique, précise la même source, est d’instaurer un espace de rencontres et d’échanges entre les artistes de la wilaya pour faire connaître leur travail et s’enrichir des expériences des autres. Il n’est pas seulement un espace d’exposition mais aussi d’échange et de partage», a souligné Abdelmadjid Guendouz.
Dans ce contexte, l’artiste plasticienne Khaoula Amiour (25 ans), spécialisée dans l’art du quilling ou paperolle et dont le stand a suscité la curiosité de nombreux visiteurs, a déclaré que le but de sa participation à ce salon est de faire découvrir au public cet art nouveau.
L’art du quilling consiste à utiliser d’étroites bandelettes de papiers, enroulées sur elles-mêmes pour obtenir des œuvres décoratives. Cet art contemporain connu à l’étranger, l’est très peu dans notre pays et c’est ce genre d’évènement qui assure sa promotion. Une cérémonie a été organisée pour distinguer et honorer les lauréats des divers concours virtuels initiés durant l’épidémie de Covid-19.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img